Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne »

Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne

+ d'infos sur le texte de Jean-Luc Lagarce

On en parle dans la presse et sur le web

Un fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un fauteuil pour l'orchestre

lundi 14 octobre 2019

Combien la vie est belle

Par Nicolas Brizault

Oui, dans cette petite salle du Studio Hébertot, nous sont offertes les bonnes voies de la bienséance, de la bonne éducation, sans lesquelles nous serions plus que perdus. Ce texte écrit par Jean-Luc Lagarce en 1994, un an avant sa mort, est issu d’une mine de bonnes manières, mine rédigée à la plume en 1889 par la baronne Staffe et à laquelle Jean-Luc Lagarce a eu l’évidente intelligence d’y remettre plus de clarté encore, et comment dire…...

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre

Journal La Terrasse.fr

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

samedi 05 octobre 2019

Exploration du ghetto du gotha…

Par Catherine Robert

Sophie Paul Mortimer s’empare avec autant de talent que d’esprit du monologue drolatique et cinglant où Jean-Luc Lagarce dissèque la condition...

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Journal La Terrasse.fr

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

lundi 23 avril 2018

« Ce manuel aurait pu être écrit par ma grand-mère ! »

Par Isabelle Stibbe

La comédienne Sophie Paul Mortimer met en scène et interprète la célèbre pièce de Jean-Luc Lagarce, inspirée par le manuel de la baronne Staffe, dans un seule en-scène aussi burlesque qu’extatique. Entretien.

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

dimanche 18 juin 2017

Une passion aristocrate

Par Gilles Costaz

Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne de Jean-Luc Lagarce n’est-ce qu’une parodie, qu’une satire, qu’un pamphlet contre l’aristocratie et la grande bourgeoisie écrit avec les mots de l’aristocratie elle-même ? On connaît l’histoire de ce texte. Lagarce s’est emparé d’un livre de conseils enjoignant aux gens de la haute à ne pas déroger aux bons usages - il fut écrit à la fin du XIXe siècle par la baronne Staffe. Il l’a partiellement recopié et y a, sournoisement, malicieusement, subtilement, ajouté sa patte. Il fait résonner ces principes

Lire l'article sur WebThéâtre