Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « L'Affaire de la rue Lourcine suivi de Les Guêpes de l'été nous piquent encore en novembre »

L'Affaire de la rue Lourcine suivi de Les Guêpes de l'été nous piquent encore en novembre


:Présentation

Frédéric Bélier-Garcia crée en complicité un diptyque aussi savoureux que loufoque. Le metteur en scène et directeur du Quai CDN réunit deux contes nocturnes, aussi fantasques et vertigineux l’un que l’autre. À la farce de Labiche, répondront les éblouissements de l’auteur contemporain russe Ivan Viripaev. Deux enquêtes, deux faits divers, deux comédies qui nous portent aux confins de la déraison.

Réunir, en une soirée, deux auteurs séparés par un siècle de distance, par une langue au registre a priori si différent. Le petit chef-d’œuvre du vaudeville français pour l’un et un ovni théâtral aussi russe que piquant la raison pour l’autre. Frédéric Bélier-Garcia propose de monter ces deux pièces comme deux volets d’un mystère contemporain.
On pourrait dire qu’il s’agit de deux comédies policières qui radiographient l’humain pour y dépister un improbable amalgame d’innocence et de culpabilité, de paranoïa et mégalomanie, doutes et certitudes, mauvais goût et beauté. Dans les deux pièces, les protagonistes cherchent frénétiquement la vérité sous les coups de théâtre et autres quiproquos ; et cette vérité semble aussi fuyante que la mémoire défaillante un jour de gueule de bois. Lenglumé et Mistingue, les amnésiques de Labiche, ont-ils, lors d’une beuverie, commis un crime terrible dont ils ne se souviennent pas au petit matin ? Dans _Les guêpes- de Viripaev : on part de « Qui était chez toi lundi dernier Sarra ? », et voilà une comédie de salon qui tourne à la tragédie métaphysique… Deux pièces comme deux puzzles, deux épreuves, deux axels que l’humanité doit sauter pour connaître son degré d’absurdité.
Sommes-nous innocents ? Mais de quoi alors ?

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.