Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Géants de la montagne »

Les Géants de la montagne


:Présentation

Rejetée de tous, la petite troupe de la Comtesse Ilse erre dans le monde pour jouer l’œuvre d’un jeune poète mort tragiquement. À bout de forces, ils arrivent dans une villa abandonnée : le magicien Cotrone y fait régner “la vérité des rêves, plus vraie que nous-mêmes”. Il tente de les convaincre d’y achever leur quête. Mais Ilse veut à tout prix apporter la poésie au public, fût-il celui des Géants de la montagne, voisins inquiétants dont la violence évoque celle du pouvoir fasciste... La pièce a clairement trait aux rapports ambivalents de l’auteur avec Mussolini, que Pirandello rallia d’abord, avant d’être déçu par lui. C’est peut-être pourquoi il ne put conclure ce “mythe” : à sa mort en 1936, il laissa la pièce inachevée. Mais il publia La Fable de l’enfant échangé, la pièce qu’Ilse veut jouer et dont des bribes surgissent dans Les Géants : une mère, convaincue que des sorcières ont substitué un monstre à son fils, se bat pour récupérer son vrai enfant, beau et princier... Dans le langage du conte, inspiré par sa Sicile natale, Pirandello y fait entendre le thème même des Géants : “la tragédie de la poésie dans la brutalité du monde moderne”. Le spectacle de Stéphane Braunschweig fera résonner les harmoniques théâtrales de ces œuvres entrelacées.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.