Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Femmes de Barbe-Bleue »

Les Femmes de Barbe-Bleue

Lisa Guez (Mise en scène)

On en parle dans la presse et sur le web

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

vendredi 20 décembre 2019

Lisa Guez ouvre en grand le cabinet de Barbe-Bleue

Par Anaïs Heluin

Présentée dans le cadre de la 11ème édition du festival Impatience cette pièce co-écrite par cinq comédiennes de talent revisite le conte sous l’angle du désir féminin. De ses ambiguïtés. Comme son titre l’indique, Les Femmes de Barbe-Bleue de Lisa Guez donne la parole aux épouses du monstre au cabinet bien rempli....

Lire l'article sur Sceneweb

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

vendredi 20 décembre 2019

Le blues des « Femmes de Barbe Bleue »

Par Gérald Rossi

Lisa Guez propose avec cinq comédiennes une relecture originale, sensuelle, amusante et féministe du conte célèbre depuis Charles Perrault. Le festival « Impatience » vient de leur décerner deux prix....

Lire l'article sur L'Humanité

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

jeudi 19 décembre 2019

Festival Impatience 2019 : “Les Femmes de Barbe-Bleue” en tête d’un palmarès puissant

Par Fabienne Pascaud

Présidé cette année par l’actrice Clotilde Hesme, la 11e édition du festival Impatience vient de décerner ses prix. Condition féminine, révolte, exil… Des “Femmes de Barbe-Bleue”, de Lisa Guez, à “Ravachol” d’Axel Cornil ou “Inoxydables”, de Julie Ménard, un palmarès brûlant d’actualité....

Lire l'article sur Télérama.fr

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

jeudi 19 décembre 2019

Le palmarès du Festival Impatience 2019 : deux prix pour Les Femmes de Barbe-Bleue de Lisa Guez

Par Anaïs Heluin

Les Femmes de Barbe Bleue du collectif Juste avant la compagnie est le grand vainqueur du Festival Impatience, il remporte deux prix, celui du jury et celui des lycéens. Ravachol d’Alex Cornil remporte le prix de la SACD et Inoxydables de Julie Ménard, celui du public....

Lire l'article sur Sceneweb

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

jeudi 19 décembre 2019

« Les Femmes de Barbe-Bleue » remportent le prix Impatience

Par Philippe Chevilley

Fulgurante variation sur le féminicide, l'adaptation du conte de Perrault mise en scène par Lisa Guez a reçu le prix du jury et le prix lycéen de la 11 e édition du festival du théâtre émergent Impatience....

Lire l'article sur lesechos.fr

Transfuge

Image de la critique de Transfuge

mardi 17 décembre 2019

Barbe Bleue et blues féminin

Par Pauline Gabinari

Au cours de ces derniers jours du festival Impatience, la compagnie Juste avant la compagnie nous présente Les Femmes de Barbe Bleue. Portée par sa metteure en scène Lisa Guez, la pièce sera, en mars ......

Lire l'article sur Transfuge

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

lundi 16 décembre 2019

Les sœurs d'Anne

Par Pierre Lesquelen

Énième déconstruction du bagage moral et symbolique des contes, « Les Femmes de Barbe Bleue » de Lisa Guez s’inscrit a priori dans l’appel féministe lancé littérairement en 1969 par « Les Guérillères » de Monique Wittig, préférant à la tabula rasa des mythes phallogocentrés une réactivation inquiète et ludique du langage existant. Malgré la grande justesse des comédiennes,......

Lire l'article sur I/O Gazette

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

lundi 16 décembre 2019

Les sœurs d'Anne

Par Pierre Lesquelen

Énième déconstruction du bagage moral et symbolique des contes, « Les Femmes de Barbe Bleue » de Lisa Guez s’inscrit a priori dans l’appel féministe lancé littérairement en 1969 par « Les Guérillères » de Monique Wittig, préférant à la tabula rasa des mythes phallogocentrés une réactivation inquiète et ludique du langage existant. Malgré la grande justesse des comédiennes,......

Lire l'article sur I/O Gazette

Le Figaro.fr

Image de la critique de Le Figaro.fr

mardi 16 octobre 2018

Barbe Bleue à la source du désir féminin

Par Jean Talabot

Pourquoi le monstre de Perrault plaît-il tant aux femmes ? Pourquoi ses histoires d'amour finissent-elles toujours mal ? Deux spectacles originaux s'interrogent sur la modernité du conte....

Lire l'article sur Le Figaro.fr

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

samedi 06 octobre 2018

Cinq femmes à la barbe de Barbe bleue

Par Jean-Pierre Thibaudat

Lisa Guez et ses cinq actrices grattouillent la barbe de Barbe bleue et en arrachent les poils dans « Les femmes de barbe bleue » où il est constamment question du désir féminin, un truc compliqué à s’arracher les cheveux. Un spectacle drôlement troublant....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)