Accueil de « Les Evaporés (japonais) »

Les Evaporés (japonais)

+ d'infos sur le texte de Delphine Hecquet
mise en scène Delphine Hecquet

:Présentation

Spectacle en japonais, surtitré en français

Delphine Hecquet signe avec "Les Évaporés" sa deuxième création comme auteur et metteur en scène. À l’origine de la pièce, la lecture d'un article dans Le Monde relatant le phénomène des évaporations massives de personnes. Au Japon, chaque année, pas moins de cent mille japonais s’évaporent sans laisser de trace. Ils disparaissent le plus souvent pour sortir de situations devenues inextricables dans lesquelles interviennent le déshonneur, la honte, la rupture avec les codes de la société. « Johatsu », « évaporé » en japonais, comporte la même teneur symbolique qu’en français : il désigne la disparition ainsi que le passage de l’état liquide à l’état gazeux. S’évaporer ce n’est donc pas réellement disparaître, mais se transformer, devenir autre, se métamorphoser. Delphine Hecquet a regardé l’évaporation non plus comme une rupture brutale mais comme une continuité, un mouvement. Mais comment claquer la porte sur sa vie ? Comment la société japonaise a-t-elle pu à ce point dériver vers un tel désintérêt pour l’individualité, le personnel, l’intime ? Et si cela advenait chez nous ? Ce spectacle explore cet étonnant phénomène de société et pose la question essentielle de l’identité.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.