Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Les Damnés Les Damnés (reprise) … le même choc...
Partager cette page » 
 
 
 

Le Nombril du Vicomte

Les Damnés (reprise) … le même choc !

Par O. Dubos publié le 2017-10-22

La reprise des Damnés, spectacle monté pour la troupe de la Comédie Française par Ivo Van Hove sur la base du film de Visconti, retrouve les planches de la salle Richelieu en ce début de saison. Et…...

Lire l'article (site externe)

On en parle dans la presse et sur le web

Inferno

Les Damnés, l'histoire vénéneuse vécue en direct

Par Yves Kafka publié le lundi 17 juillet 2017

S’il est une entreprise de mise en scène, complexe dans sa conception et limpide dans son résultat, cette nouvelle création du directeur du Toneelgroep Amsterdam dont l’inventivité – sa marque de fabrique – le dispute à un engagement politique sans concession, est bien de celles qui élèvent le théâtre contemporain au niveau d’un art populaire exigeant propre à (r)éveiller l’intelligence en stimulant le(s) sens. Lire l'article (site externe)...
 

Mlascene

Nos Atrides sanglants

Par Marie-Laure Barbaud publié le jeudi 22 décembre 2016

Le ciel est désespérément vide. Tragique évidence que formulait Schopenhauer. Tragique blessure pour l’homme qui ne peut désormais se regarder que dans les yeux de ses semblables. A la Comédie-Française, Ivo Van Hove reprend Les Damnés, le spectacle qui avait ébranlé le Festival d’Avignon et donne à voir cet horizon fermé. Créée à partir du scénario de Luchino Visconti, Nicola Badalucco, Enrico Medioli, sans référence au film, la pièce s’attache... Lire l'article (site externe)...
 

Les Soirées de Paris

Enfer et damnation

Par Isabelle Fauvel publié le vendredi 14 octobre 2016

Enfer et damnation à Paris, Place Colette! Après l’immense succès rencontré au dernier Festival d’Avignon et un retour non moins médiatisé, après vingt-trois ans d’absence, dans l’illustre Cour d’honneur du Palais des Papes, la troupe de la Comédie-Française présente actuellement “Les Damnés” Salle Richelieu et ce, jusqu’au 13 janvier.... Lire l'article (site externe)...
 

PublikArt - Webzine Culturel

L’électrochoc théâtral d’Ivo van Hove à la Comédie Française

Par Amaury Jacquet publié le samedi 01 octobre 2016

En partant du scénario et non du film, Ivo van Hove, maître incontesté de la scène internationale dont nous avons chroniqué les spectacles, revisite avec son art aigu de la mise en scène cette histoire de violence, pleinement contemporaine, qui renvoie dans le contexte social et politique d’aujourd’hui à la montée des populismes et des fanatismes. Un électrochoc théâtral. Lire l'article (site externe)...
 

Mediapart- Les dits du théâtre

Une opale sertit aux couleurs de l'effroi

Par Dashiell Donello publié le jeudi 29 septembre 2016

Tout auréolé du grand succès de son adaptation, au festival d’Avignon dans l’été 2016, Ivo van Hove nous gratifie d’une reprise, à la Comédie Française, de sa mise en scène Les Damnés (d’après le scénario de Visconti). Cette création, opale aux couleurs sertit de l’effroi, nous plonge dans les ténèbres de l’humanité.... Lire l'article (site externe)...
 

Profession Spectacle

Une perfection esthétique au service d’un théâtre bourgeois

Par Pierre Monastier publié le mercredi 28 septembre 2016

C’est beau, Ivo van Hove, disons-le ; c’est bon, la Comédie-Française, écrivons-le. Que reste-t-il dès lors ? Une pièce d’une grande qualité esthétique – presque trop proche du cinéma –, à la violence lisse et bourgeoise, avec ce soupçon de moralisation facile qui n’est pas sans agacer une fois de plus.... Lire l'article (site externe)...
 

Trip Magazine

Faire mentir ensemble les ténèbres des Damnés

Par Juliette Piat publié le mercredi 10 août 2016

Un titre qui annonce d’emblée une malédiction. A l’origine, Les Damnés est connu pour être un film réalisé par Luchino Visconti en 1969. Ivo van Hove tient à rectifier que Les Damnés sont avant tout un scénario dont le réalisateur italien s’est servi, et qu’il n’a pas voulu revoir le film récemment.... Lire l'article (site externe)...
 

Les heures perdues

Un grand moment de théâtre.

Par Marie-Odile Sauvajon publié le samedi 06 août 2016

L’histoire de la famille Essenbeck, inspirée de la famille Krupp, a des allures de drame shakespearien. On s’y entretue pour le pouvoir, on fait et défait les alliances entre cousins, on trame des complots, le fils incestueux se retourne contre sa mère. Sur la scène orange, rouge sang puis noire, les personnages s’affrontent dans un paroxysme de violence et passion. Sur l’écran, l’image projette en gros plan le jeu des acteurs, montre l’incendie du Reichstag ou les machines des aciéries et renvoie aussi aux spectateurs leur propre reflet. Lire l'article (site externe)...
 

Rumeur d'espace

Damnés de théâtre

Par Alain Lecomte publié le mardi 19 juillet 2016

Chaque année, ça recommence et on y vient avec le même élan, on se dit certes que cela va être un peu dur, qu’il fera chaud, qu’on sera fatigué, qu’on sera condamné à manger des pizzas insipides et des salades fraîcheur défraichies pour des prix excessifs, à dormir ou ne pas dormir, cela dépend du bruit, de la chaleur, je dirais presque aussi Lire l'article (site externe)...
 

Action parallèle

Un spectacle parfait, pourtant…

Par Fabio Raffo publié le mardi 19 juillet 2016

Ivo Van Hove offre un spectacle parfait pour la Cour d’Honneur des Papes Tout est remarquablement impeccable, à quelques défauts près. Le rythme du spectacle est bon, l’utilisation de la vidéo est excellente, la scénographie s’adapte très bien au lieu très épuré. Les acteurs sont remarquables et ils ont bien raison de l’être vu que c’est la Comédie Française, le texte est fort, et pourtant, pourtant… Lire l'article (site externe)...
 

Carnet d'Art

Et pendant ce temps...

Par Antoine Guillot publié le vendredi 15 juillet 2016

Nous attendions avec impatience ce qui peut clairement se définir comme un des événements de cette édition 2016 du Festival d’Avignon. Le retour dans la Cour d’Honneur de la troupe de la Comédie Française et la confiance faite à Ivo van Hove pour la mettre en scène.... Lire l'article (site externe)...
 

La Parafe

Jeux d'échelle, le gros plan l'emporte

Par F publié le vendredi 15 juillet 2016

Le spectacle de cette édition du Festival d’Avignon, celui pour lequel on s’arrache les places, on fait des heures de queue dans l’espoir d’entrer, l’Ostermeier de l’an dernier… il s’agit bien des Damnés. Il faut dire que dès sa présentation, il est prometteur : signé par Ivo van Hove, présenté dans la Cour d’Honneur, réunissant la troupe de la Comédie Française, et en outre pour un projet pas si conventionnel, celui de reprendre au théâtre le sc... Lire l'article (site externe)...
 

L'Envolée Culturelle

La machine infernale nazie

Par Jérémy Engler publié le vendredi 15 juillet 2016

Le spectacle s’ouvre avec les comédiens en train de se préparer et de se mettre en tenue pour leur rôle. Tous prennent la parole chacun leur tour, toujours suivis par un caméraman qui les transmet en direct sur un immense écran en fond de scène avec un sous-titre présentant le nom du personnage et sa fonction sociale et/ou son lien avec les autres. On découvre donc l’histoire de la famille von Essenbeck, véritable géant de l’aciérie allemande en 1933. Des complots commencent à s’élaborer et le patriarche de la famille, le baron Joachim von Essenbeck, Lire l'article (site externe)...
 

Les Trois Coups

Un abîme spectaculaire

Par Lorène de Bonnay publié le vendredi 15 juillet 2016

Ivo van Hove crée l’évènement en adaptant le scénario de Luchino Visconti, Nicola Badalucco et Enrico Medioli, « les Damnés », avec les comédiens-français. Oublions le film italien de 1969, chef-d’œuvre trouble, mélancolique et séduisant, pour saluer cette mise en scène du mal inventive, sur un plateau incomparable.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Figaro

Les Damnés, sur un train d'enfer

Par Armelle Héliot publié le mercredi 13 juillet 2016

À Avignon, Ivo van Hove précipite les remarquables interprètes de la Comédie-Française et le public dans un spectacle hallucinant, ritualisé et très dérangeant. Le public de la Cour d'honneur ne se lève pas immédiatement pour applaudir les comédiens, les musiciens, les vidéastes, à l'issue de la représentation des Damnés dans la mise en scène d'Ivo van Hove. Chacun est écrasé au fond de son fauteuil. D'ailleurs, un homme en ombre chinoise... Lire l'article (site externe)...
 

L'alchimie du verbe

Beau et Impuissant, les Damnés illuminent la Cour !

Par Raphaël Baptiste publié le dimanche 10 juillet 2016

Les Damnés nous apprennent à ne plus respirer, le vent respire pour nous dans la cour, souffle primitif des grandes épopées, c'est le vent de l'histoire, de notre actualité qui murmure ses frimas d'indolence, et qui nous oblige nous spectateur, fusillé comme on peut l'être dans ce monde, à réagir et à faire face à l'horreur, à croire possible, toujours possible, même si cela paraît improbable, l'énergie assassine du collectif, en prévenir les sig... Lire l'article (site externe)...
 

insense

L’insensé : Les damnés… Impasse noire en demi teinte.

Par Yannick Butel publié le samedi 09 juillet 2016

Du Scénario des Damnés de Visconti, le metteur en scène hollandais Ivo van Hov, qui dirige les comédiens du Français pour l’occasion, ouvre l’histoire du XXème siècle à l’endroit du « Mal Radical » que fut la montée du nationalisme, du nazisme et du fascisme européens. Ce 7 juillet, alors qu’à l’extérieur des murs du Palais des Papes les supporters de l’équipe de France clament leur joie à la défaite de l’Allemagne, à l’interieur de la cour le spectateur muet assiste à la mise en place et Lire l'article (site externe)...
 

I/O Gazette

Tiède enfer

Par Olivier Lecomte publié le samedi 09 juillet 2016

Tout annonçait que vous seriez pris à la gorge dès les premiers instants et que vous seriez recraché, pantelant, deux heures plus tard. Las ! Ni Dante, ni Shakespeare, ni Wagner n’étaient présents dans la Cour d’honneur hier soir. Malgré une mise en scène léchée, une scénographie habile, un usage de la vidéo très cinématographique et de belles interprétations par la troupe du Français, cela ne prend pas complètement.... Lire l'article (site externe)...
 

I/O Gazette

Chute sans filet

Par Lola Salem publié le samedi 09 juillet 2016

Si le scénario de Visconti dessinait une « chute », son retraitement par Ivo van Hove met un point d’honneur à souligner l’effroyable mal qui ronge l’ensemble de l’œuvre. Mais son travail s'inscrit dans un dispositif scénique trop lourd, qui manque de nous convaincre tout à fait.... Lire l'article (site externe)...
 

Mediapart - Balagan

« Les damnés » vous saluent bien

Par Jean-Pierre Thibaudat publié le vendredi 08 juillet 2016

Après plus de vingt ans d’absence, la Comédie-Française fait son retour au festival d’Avignon avec l’un des très grands metteurs en scène européens, Ivo van Hove. Qui réinvestit et adapte le scénario de Visconti pour son film « Les damnés ». Spectacle costaud. Retour gagnant.... Lire l'article (site externe)...
 

Télérama

La pièce monstre d'Ivo van Hove

Par Fabienne Pascaud publié le vendredi 08 juillet 2016

Attentats terroristes, violences économique, financière, politique, sociale… A travers l’adaptation du scénario du film de Luchino Visconti (1969), le metteur en scène belge parle d’aujourd’hui, avec élégance.... Lire l'article (site externe)...
 

Sceneweb

La violence froide d’Ivo van Hove se perd un peu dans la Cour d’honneur

Par Stéphane Capron publié le jeudi 07 juillet 2016

C’est un évènement pour l’ouverture de la 70ème édition du Festival d’Avignon : le retour de la troupe de la Comédie-Française après 23 ans d’absence pour la création de la version théâtrale des Damnés d’après le scénario de Visconti. La star des plateaux, le belge Ivo van Hove est aux commandes. Entre théâtre et cinéma, sa mise en scène très fouillée perd un peu de sa force dans ce lieu emblématique... Lire l'article (site externe)...
 

Les Inrocks

Van Hove sublime “Les Damnés” avec les comédiens du Français

Par Patrick Sourd publié le jeudi 07 juillet 2016

Ivo van Hove s’empare du film de Luchino Visconti et entraîne la troupe de la Comédie-Française dans le sidérant voyage au bout de l’enfer d’une mise en scène aussi somptueuse qu’inoubliable.... Lire l'article (site externe)...
 

TV5 Monde

"Les Damnés" glacent d'effroi le public

Par Marie-Pierre FEREY - AFP publié le jeudi 07 juillet 2016

La Comédie-Française a fait son retour mercredi soir après 23 ans d'absence au Festival d'Avignon avec un spectacle puissant, glaçant par sa violence et sa portée politique, mis en scène par Ivo van Hove à partir du scénario des "Damnés" de Visconti. C'est une pièce atypique pour la Comédie-Française, rompue aux grands textes, qu'a conçue le flamand Ivo van Hove: beaucoup de vidéo, de musique "live" parfois assourdissante, et des gros plans qui... Lire l'article (site externe)...
 

LeJDD.fr

Les Damnés ou les saisissants nazis d’Ivo Van Hove

Par Alexis Campion publié le jeudi 07 juillet 2016

Ovation debout, mercredi soir, pour la troupe du Français dans Les Damnés, d’après le scénario du film de Luchino Visconti. Un spectacle glaçant où le malaise et l’abject vont crescendo. Avec les membres de la Comédie française dont Denis Podalydès et Guillaume Galienne.... Lire l'article (site externe)...
 

Toutelaculture

La monstrueuse beauté des Damnés de Ivo van Hove

Par Amelie Blaustein Niddam publié le jeudi 07 juillet 2016

Depuis combien de temps la Cour d’Honneur ne s’était pas levée ? C’est si rare qu’il est impossible de se souvenir. Olivier Py a fait un choix osé, un choix qui suscitait doutes et questions et il a eu raison. La traduction qu’Ivo Van Hove a fait du film Les Damnés, de Visconti, et la façon dont il a fait sienne la troupe du Français tiennent de la haute technicité mais surtout d’une bonne dose de génie.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde.fr

Des « Damnés » déments et démoniaques

Par Fabienne Darge publié le jeudi 07 juillet 2016

C’est un triomphe étrange qui a accueilli, mercredi 6 juillet au soir, la première représentation des Damnés dans la Cour d’honneur du Palais des papes, en ouverture de la 70e édition du Festival d’Avignon. Un triomphe grave, presque solennel, à la hauteur du sujet, et du spectacle grandiose et glaçant – mais pas glacé – ­signé par le metteur en scène flamand Ivo van Hove, et joué par la troupe de la Comédie-Française.... Lire l'article (site externe)...
 

- L'express - Les lendemains de la générale

Bienvenue chez Shakespeare

Par Laurence Liban publié le jeudi 07 juillet 2016

En portant au théâtre le scénario du film de Visconti, le passionnant metteur en scène flamand Ivo van Hove fait basculer la puissante famille von Essenbeck dans l’univers de Shakespeare, version Macbeth ou Hamlet. Et affute comme jamais la troupe de la Comédie Française à son meilleur.... Lire l'article (site externe)...
 

La Croix

« Les Damnés », dans l’enfer du nazisme

Par Didier Méreuze publié le jeudi 07 juillet 2016

Célébré à Avignon il y a deux ans avec un mémorable Fountainhead, le Flamand Ivo van Hove y revient avec une adaptation des Damnés à marquer d’une pierre blanche. Il dirige la troupe de la Comédie-Française, qui revient dans le festival, après 23 ans d’absence.... Lire l'article (site externe)...
 

theatral-magazine

Brillante variation

Par Gilles Costaz publié le jeudi 07 juillet 2016

C’est le retour de la Comédie-Française à Avignon, après 25 ans d’absence. Et il n’est pas banal. Les acteurs du Français se mettent au service du metteur en scène le plus recherché et le moins classique du moment, le Belge Ivo van Hove, et d’un scénario d’un film d’anthologie, Les Damnés de Visconti.... Lire l'article (site externe)...
 

.lalibre.be

Les Nazis occupent le Palais des Papes !

Par Guy Duplat publié le jeudi 07 juillet 2016

Battus au foot, un Belge au moins triomphe, mais c’est à l’Euro du théâtre. Ivo van Hove a enflammé la Cour d’Honneur du Palais des Papes au Festival d’Avignon. Son adaptation du scénario des Damnés de Visconti est extraordinaire, servie par de fabuleux acteurs de la Comédie-Française.... Lire l'article (site externe)...
 

Libéation.fr

"Les Damnés" appuie là où çà fait heil

Par Guillaume Tion et Elisabeth Franck-Dumas publié le jeudi 07 juillet 2016

Malgré l’énergie des comédiens du Français, l’adaptation du grand film de Visconti, signée Ivo Van Hove, pèche par son flou théorique et son excès high-tech.... Lire l'article (site externe)...
 

delibere.fr

Des Damnés qui font Mal

Par René Solis publié le jeudi 07 juillet 2016

Dans le scénario des Damnés de Visconti (La caduta degli dei – La chute des dieux – en italien), tous les ingrédients d’une bonne série sont là : nid de vipères familial (avec sa brochette de lâches, de salopards, de monstres, plus nombreux et plus intéressants que les innocents sacrifiés), intrigue policière (meurtres, suicides, fausses accusations) enchâssée dans la grande Histoire... Lire l'article (site externe)...
 

Les Inrocks

Une pièce d’une tragique actualité

Par Fabienne Arvers et Patrick Sourd publié le mardi 05 juillet 2016

La 70e édition du Festival d’Avignon s’ouvre avec Les Damnés d’Ivo van Hove. Rencontre fin mai, à Paris, avec le metteur en scène flamand, ses équipes techniques et des comédiens du Français.... Lire l'article (site externe)...
 

Libération.fr

Théâtre d'art et d'essai

Par Anne Diatkine publié le mardi 05 juillet 2016

Cela fait près d’un quart de siècle, depuis un Dom Juan monté par Jacques Lassalle avec Jeanne Balibar débutante en Elvire, que la troupe de la Comédie-Française n’avait rien présenté à la cour d’honneur. Avant même qu’il ne soit nommé administrateur du Français, Eric Ruf rêvait à ce retour et avait reçu, en guise de promesse, un smiley souriant d’Olivier Py quand il a pris ses fonctions de directeur du Festival en 2013. Peut-être bien placé pour... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde.fr

La Comédie-Française dans la cour d’horreur

Par Fabienne Darge publié le samedi 02 juillet 2016

Après vingt-trois ans d’absence, la troupe revient à Avignon pour « Les Damnés », adaptation du film de Luchino Visconti par le metteur en scène belge Ivo van Hove... Lire l'article (site externe)...
 

L'Obs

Le film scandaleux de Visconti

Par Jacques Nerson publié le samedi 02 juillet 2016

Le 6 juillet, la 70e édition du plus grand festival de théâtre au monde va donc s'ouvrir avec des nazis. Une adaptation du scénario des «Damnés», le film légendaire de Luchino Visconti, est annoncée dans la cour d'honneur du Palais des Papes, vaisseau-amiral de la flotte dont dispose Olivier Py, le patron du festival.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Temps

Ivo van Hove, sublime exorciste

Par Alexandre Demidoff publié le vendredi 01 juillet 2016

David Bowie lui a demandé de monter son dernier spectacle, «Lazarus». Adulé à Broadway comme à Paris, le metteur en scène flamand s’attaque aux «Damnés», fresque qui devrait électriser dès mercredi la 70e édition du Festival d’Avignon. Paroles d’un artiste qui joue avec le feu... Lire l'article (site externe)...
 

Culturebox

Dans les coulisses des répétitions avant Avignon

Par Sophie Jouve publié le mercredi 29 juin 2016

Après 23 ans d'absence, la Comédie-Française ouvre ce 70e Festival d'Avignon avec "Les Damnés", inspiré du film de Visconti. Le maître d'œuvre est un des grands du théâtre européen, le Belge Ivo van Hove. Nous avons retrouvé la troupe en répétition au 104, dans le 19e arrondissement, loin des ors du Palais Royal. Une troupe enthousiaste et galvanisée par le travail déjà réalisé.... Lire l'article (site externe)...
 

Télérama

Ivo Van Hove : “'Les Damnés’ sont d’une troublante actualité”

Par Fabienne Pascaud publié le dimanche 26 juin 2016

Tout l’inspire : Shakespeare bien sûr, mais aussi les films de Bergman ou le rock de Bowie. A Avignon, Ivo Van Hove, metteur en scène flamand adapte “Les Damnés” de Visconti, avec les comédiens du Français.... Lire l'article (site externe)...
 

Journal La Terrasse.fr

Entretien

Par Manuel Piolat Soleymat publié le dimanche 26 juin 2016

En ouverture de cette 70ème édition du Festival d’Avignon, la troupe de la Comédie-Française fait son retour – après 23 ans d’absence – dans la Cour d’honneur du Palais des papes. Pour cet événement, l’administrateur général de la Maison de Molière a choisi le metteur en scène flamand Ivo van Hove, qui signe une adaptation du film de Luchino Visconti, Les Damnés.... Lire l'article (site externe)...