Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Bonnes »

Les Bonnes

+ d'infos sur le texte de Jean Genet
mise en scène Jacques Vincey

Distribution

Présentation

Genet joue avec les codes du théâtre et avec les repères des spectateurs. Il nous maintient aux lisières du vrai et du faux, du trivial et du merveilleux, du rire et de l’effroi. Pathétiques et grandioses, ses personnages évoquent les grands clowns qui, au sommet de leur art, savent nous faire rire et pleurer dans le même instant. Rien n’est plus éloigné du réel que ces figures outrancières, et pourtant, rien ne nous parle plus intimement de notre humanité la plus secrète.
Jacques Vincey

Le 2 février 1933, deux bonnes, Christine et Léa Papin assassinent sauvagement et sans aucune raison apparente leur maîtresse et sa fille. Une dizaine d’années plus tard, Jean Genet s’inspire de ce fait divers pour en faire du théâtre : deux soeurs, Claire et Solange, servent Madame comme femmes de chambre depuis des années. Profitant des sorties nocturnes de Madame, elles s’adonnent au rituel d’un jeu de rôle sadique dans lequel, l’une d’elle, joue Madame en revêtant ses habits et ses accessoires. Se révèle alors la haine latente et refoulée existant entre Servante et Maîtresse. La finalité du jeu est de parvenir à la seule issue logique : le meurtre de Madame par la Bonne. Claire et Solange sont les pantins d’un système qui les emprisonne dans leurs propres rôles. Elles improvisent inlassablement sur un même canevas jusqu’à ce qu’un jour leur numéro dérape et que la mort mette un terme définitif à la mascarade. Madame est le Monsieur Loyal de ce cirque métaphysique. Celle qui tire les ficelles de l’imaginaire. Une créature hybride et insaisissable qui échappe à toute classification et reste auréolée d’un mystère qui la protège des agressions du réel. Ces trois personnages sont interprétées ici par Marilù Marini, Hélène Alexandridis et Myrto Procopiou, trois actrices hors du commun capables d’une démesure jubilatoire. Avec une intelligence, un instinct et un plaisir du jeu partagés, elles sauront, comme l’exigeait Genet, “endosser des gestes et des accoutrements qui leur permettront de me montrer à moi-même, et de me montrer nu, dans la solitude et son allégresse”.

Programme saison 2011-2012 - Le Granit / Belfort

En vidéo

Les Bonnes, présentation par Jean-Pierre Jourdain

Dernières critiques

Bigorre.org
Sombres et superbes Bonnes au Parvis
Image d'une critique concernant Sombres et superbes Bonnes au Parvis

Par Stéphane Boularand

vendredi 04 novembre 2011

Calendrier

Première représentation référencée

Belfort
Le mardi 11 octobre 2011
Le Granit
Octobre 2011
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Brest
Du jeu. 26/04/12 au sam. 28/04/12
Le Quartz
Avril 2012
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Autres mises en scènes à l'affiche

Image de spectacle Les Bonnes
Image de Les Bonnes

Jean Genet, Robyn Orlin

Du mer. 17/03/21 au sam. 20/03/21

à Tours

Les autres mises en scènes

Image de spectacle Les Bonnes
Image de Les Bonnes

Jacques Chambon

Créé en 2019

Image de spectacle Dans le frigo
Image de Dans le frigo
Image de spectacle Les Bonnes
Image de Les Bonnes

Jean Genet, Nadia Cherif

Créé en 2018

Image de spectacle Les Bonnes
Image de Les Bonnes
Image de spectacle Les Bonnes
Image de Les Bonnes
Image de spectacle Les Bonnes
Image de Les Bonnes