Accueil de « Le Septième Kafana »

Le Septième Kafana

mise en scène Nathalie Pivain

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de Théâtre au Vent

dimanche 28 avril 2013

«Comment parler de la traite des femmes dans nos société consuméristes » ?

Par Evelyne Trân

«Comment parler de la traite des femmes dans nos société consuméristes » ? telle est la question de Nathalie PIVAIN adaptatrice et metteure en scène du « Septième Kafana » de Mihai FUSU, Nicoleta ESINECU et Dimitru CRUDU, trois artistes engagés en République de Moldavie, en Europe de l’est.

Lire l'article sur Théâtre au Vent

Image de la critique de Le Souffleur

lundi 25 février 2013

Le Septième Kafana

Par Amandine Pilaudeau

« Kafana » est un mot d’origine est-européenne qui signifie « bar » ou « bar à café ». Derrière cette neutralité du terme, la kafana désigne les lieux d’exploitation de nombreuses femmes. Enlevées à leur famille, bien souvent vendues par celle-ci, les femmes deviennent un objet de marchandise, que des proxénètes très organisés se vendent et s’échangent jusqu’à l’usure. Prises dans le contexte mercantiliste et consumériste de notre siècle, les femmes ne naissent plus que pour devenir produit. L’adage de Simon de Beauvoir – On ne naît pas femme : on le devient- s’est perverti pour devenir un « On ne naît pas produit : on le devient ».

Lire l'article sur Le Souffleur