theatre-contemporain.net

Accueil de « Le Triomphe de l'amour »

Le Triomphe de l'amour

+ d'infos sur le texte de  Marivaux
mise en scène Denis Podalydès

On en parle dans la presse et sur le web

Le Bruit du off tribune

Image de la critique de Le Bruit du off tribune

lundi 11 juin 2018

"Le Triomphe de l'amour", de la belle ouvrage certes...

Par Pierre Salles

’est au cœur de l’Amphithéâtre d’O à Montpellier dans le cadre du Printemps des Comédiens que Denis Podalydès propose « Le triomphe de l’Amour » de Marivaux. Entouré de noms prestigieux comme Eric Ruf à la scénographie, Christian Lacroix aux costumes, Christophe Coin au violoncelle, Denis Podalydès nous offre un Marivaux teinté de tragique où seul finalement l’amour triomphe.

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

vendredi 08 juin 2018

Un Marivaux sans triomphe

Par Stéphane Capron

Régulièrement Denis Podalydès délaisse ses camarades de la Comédie-Française pour monter une production avec les Bouffes du Nord. Cette année il s’agit du Triomphe de l’Amour de Marivaux. Une des nombreuses pièces de l’auteur sur le travestissement que le metteur en scène ancre dans le 18ème sans en donner une lecture audacieuse....

Lire l'article sur Sceneweb

France Inter

Image de la critique de France Inter

lundi 04 juin 2018

Les amours de Denis Podayldès

Par Augustin Trapenard

Comédien, réalisateur et metteur en scène, il vient de présenter à Amiens sa version du Triomphe de l amour de Marivaux. Une pièce où la scène de théâtre devient le terrain d’un jeu de masques dans lequel les points se marquent à coup de mots. Denis Podalydès est l invité d Augustin Trapenard....

Lire l'article sur France Inter

France Inter

Image de la critique de France Inter

lundi 28 mai 2018

Comment agit le désir amoureux

Par Valérie Guédot

Marivaux regarde de tout près comment agit le désir amoureux : d où ça part, ça monte, comment ça vient aux lèvres, comprimé, réprimé, comment ça se trahit d une manière ou d une autre, comment ça éclate....

Lire l'article sur France Inter