Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Le Temps et la chambre Un tableau habité
Partager cette page » 
 
 
 

LeJDD.fr

Un tableau habité

Par Annie Chénieux publié le 2017-01-17

C’est d’abord un décor, dont le dessin géométrique, la lumière, l’ouverture sur l’extérieur et la présence des personnages évoquent un tableau de Hopper. Deux hommes l’habitent, vieux compagnons "sceptiques", Julius et Olaf. Installés dans des fauteuils club, ils bavardent et jaugent le monde extérieur. L’un d’eux, par la fenêtre, remarque le comportement d’une femme dans la rue… Bientôt, celle-ci fait son entrée dans le salon, comme si elle y...

Lire l'article (site externe)

On en parle dans la presse et sur le web

Crayonné au théâtre

Cette chambre où personne n’est jamais vraiment chez soi

Par Christian Drapron publié le mardi 31 janvier 2017

Longtemps dramaturge à la Shaubühne de Peter Stein, découvert en France par des metteurs en scène de premier plan, tels Claude Régy ou Patrice Chéreau, Botho Strauss semble avoir atteint aujourd’hui, à l’égal de Peter Handke dont André Françon réalisait en avril 2016 Toujours la Tempête, le statut d’auteur classique. C’est le même André Françon qui, vingt ans après Chéreau, remet aujourd’hui en chantier le Temps et la chambre dans la belle traduction – adaptation de Michel Vinaver. Lire l'article (site externe)...
 

Libération.fr

Botho Strauss en pièce détachée

Par Philippe Lançon publié le vendredi 27 janvier 2017

Vous êtes deux hommes assis dans une chambre, pour toujours peut-être, mais, comme il n’y en a qu’un qui parle, c’est que vous êtes seul. C’est «un jour aux confins du plus rien». Ni aube ni crépuscule, ni début ni fin. Vous vous appelez Julius si vous parlez, Olaf si vous ne parlez pas. Vous êtes assis dans deux confortables fauteuils de cuir vintage qui étaient peut-être déjà là en 1991, quand Patrice Chéreau créa en France la pièce de Botho... Lire l'article (site externe)...
 

Pleinevie.fr

"Le temps et la chambre" de Botho Strauss bouleverse les codes du théâtre classique

Par Catherine George-Hoyau publié le mardi 24 janvier 2017

Ne manquez pas la pièce emblématique de l'auteur allemand Botho Strauss dans une traduction de Michel Vinaver, excellemment jouée au théâtre de la Colline jusqu'au 6 février avant d'entamer une tournée en France.... Lire l'article (site externe)...
 

Mediapart - Blog

Troublante pièce de Botho Strauss

Par Claude Glayman publié le mardi 17 janvier 2017

«Le Temps et la Chambre»* autant dire le temps et l’espace, rien de moins ! Magique mise en scène d’Alain Françon dirigeant une poignée d’acteurs et d’actrices remarquables. Il nous semble assister à une évidente parodie de notre vie actuelle qui fait tant jaser les minus politiques. Mais revenons à nos impressions qui passent d’un coup à l’estomac, dans l’incompréhension à une entrée dans le vif doublé de bonheur.... Lire l'article (site externe)...
 

Théâtre du blog

Sous la direction d’Alain Françon, toujours d’une rare qualité

Par Philippe du Vignal publié le dimanche 15 janvier 2017

En 1991, Michel Dubois, avec une solide vérité, et la même année, Patrice Chéreau avaient mis en scène cette pièce qui, à l’époque, faisait figure d’ovni dans le monde théâtral français: disparition de l'intrigue traditionnelle et mise en place d’un tempo aléatoire à mesure que le pièce avance, et où est privilégiée, non une suite de scènes... Lire l'article (site externe)...
 

Artistikrezo

Une dislocation réussie à La Colline

Par Emilie Darlier-Bournat publié le vendredi 13 janvier 2017

Les êtres humains sont dispersés en un petit espace perdu dans l'immensité du monde : la thématique de la pièce de Botho Strauss parle du non-sens de la matière humaine, hissé par Alain Françon en une dislocation réussie.... Lire l'article (site externe)...
 

Profession Spectacle

Alain Françon ressaisit Botho Strauss en son Temps

Par Pierre Monastier publié le vendredi 13 janvier 2017

Il n’y a, dans notre face à face avec le temps, qu’une vaste impuissance humaine. Nous évoluons dans le temps ; celui-ci nous précède, nous succède, nous déborde, n’a pas besoin de nous. Botho Strauss raconte la seule histoire qu’une personne humaine devrait oser vivre pleinement, celle de l’irruption progressive de notre désir profond à travers le temps, à travers les instants successifs habillés de rencontres et de jeux.... Lire l'article (site externe)...
 

Sceneweb

Alain Françon remet Botho Strauss au goût du jour

Par Stéphane Capron publié le mercredi 11 janvier 2017

C’est l’un des auteurs allemands les plus joués dans le monde, peu en France. La version du Temps et la Chambre de Patrice Chéreau en 1991 a marqué l’histoire du théâtre (Molière du théâtre subventionné en 1992). Alain Françon fait redécouvrir cette pièce puzzle.... Lire l'article (site externe)...
 

theatreactu.com

Pièces de vie

Par Julie Lossec publié le lundi 09 janvier 2017

ulius et Olaf scrutent par la fenêtre la rue en contrebas, quand passe une jeune fille qui porte une robe au-dessus du genou. C’est Marie Steuber. La sonnerie de la porte retentit peu après et elle entre dans la chambre. Puis arrive l’homme qui cherche sa montre, la femme impatiente, l’homme qui porte une femme endormie qu’il a sauvée d’un incendie… Les personnages de la pièce du dramaturge allemand Botho Strauss Le Temps et la chambre pénètrent... Lire l'article (site externe)...
 

France Inter

Pièce énigmatique du grand dramaturge allemand Botho

Par Kathleen Evin publié le dimanche 08 janvier 2017

Deux hommes sont assis, dos à dos, dans une vaste pièce éclairée par de larges fenêtres ouvrant sur une rue où la vie extérieure se déroule. L’un des deux commence à décrire ce qu’il voit et, notamment, une jeune passante, en des termes assez méprisants. Hormis le silence et l’immobilité de son comparse, rien que de très ordinaire.... Lire l'article (site externe)...
 

Froggydelight.com

Une variation sur le temps

Par MM publié le dimanche 08 janvier 2017

Comme le titre de la partition le laisse présumer, "Le Temps et la Chambre" du dramaturge allemand Botho Strauss constitue une variation sur le temps et la trace mnésique des êtres telle qu'elles pourraient être happées dans une chambre d'écho et/ou une camera obscura.... Lire l'article (site externe)...
 

Les Inrocks

Un brillant hommage à Botho Strauss

Par Patrick Sourd publié le mardi 03 janvier 2017

Avec sa troupe d’exception, Alain Françon honore le manifeste théâtral de la fin des années 1980 de Botho Strauss, et rend compte avec brio de la folle entreprise dramaturgique de l’Allemand.... Lire l'article (site externe)...
 

L'Humanité

Toutes les vies réelles ou rêvées de Marie Steuber

Par Copie Joubert publié le lundi 02 janvier 2017

La pièce est vaste, à peine meublée. Seuls deux fauteuils, une table basse et une colonne massive remplissent le vide. À cour, des boiseries anciennes penchent vers la tradition. À jardin, des ­fenêtres ouvertes façon loft new-yorkais donnent sur la façade d’un immeuble moderne. Au fond du plateau, un escalier en carrelage blanc mène à des chambres qu’on ne verra jamais. Tout va se jouer dans ce seul lieu. Si l’unité de lieu, chère au théâtre... Lire l'article (site externe)...
 

Culturebox

Jacques Weber dans "Le Temps et la Chambre"

Par Elizabeth Philibert publié le mardi 06 décembre 2016

Une pièce exigeante et déstabilisante de l'auteur Botho Strauss. Méconnu du grand public, il est pourtant l'un des auteurs allemands les plus joués dans le monde. Son oeuvre singulière est ici servie par de grands comédiens.... Lire l'article (site externe)...
 

L'Insensé

Haine du théâtre

Par Jérémie Majorel publié le dimanche 27 novembre 2016

Françon réduit Le Temps et la Chambre (1988) de Botho Strauss à un drame bourgeois et à un enchaînement quasi boulevardier de saynètes.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde.fr

Une ode à la femme éternelle

Par Fabienne Darge publié le vendredi 11 novembre 2016

Une femme traverse l’espace, et le temps. Cette femme s’appelle Marie Steuber, et elle est l’héroïne d’une pièce magnifique, Le Temps et la Chambre, de Botho Strauss, que l’on (re)découvre aujourd’hui, dans une mise en scène d’Alain Françon qui vient d’être créée au Théâtre national de Strasbourg.... Lire l'article (site externe)...
 

Les Echos

Alain Françon en grand maître du Temps

Par Philippe Chevilley publié le lundi 07 novembre 2016

Comment poser les mots quand ils s'envolent ? ­Comment ordonner le ­cosmos d'une oeuvre théâtrale qui emmêle passé et présent, dont les person­nages se croisent sans se rencontrer vraiment, où l'existence apparaît tel un patch­work dont les fils ont été sciemment décousus ? Au Théâtre national de Strasbourg, Alain Françon réussit ce prodige de réunifier l'espace-temps fuyant du drôle de drame de Botho Strauss, de rendre lumineux... Lire l'article (site externe)...
 

Mediapart - Balagan

Alain Françon remonte le temps de Botho Strauss

Par Jean-Pierre Thibaudat publié le lundi 07 novembre 2016

Traduite par Michel Vinaver, la pièce de Botho Strauss « Le Temps et la Chambre » avait été créée par Patrice Chéreau. Un quart de siècle plus tard, Alain Françon la met en scène dans le même traduction et c’est une tout autre pièce que nous découvrons. Le temps fait tout à l’affaire.... Lire l'article (site externe)...
 

Le Monde

Jacques Weber : « La sensation de parfaire mon métier »

Par Brigitte Salino publié le jeudi 03 novembre 2016

Le comédien, qui joue dans « Le Temps et la Chambre », de Botho Strauss, dit aborder ses rôles de manière « apaisée ».... Lire l'article (site externe)...