Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles Le Sec et l'humide Le langage fasciste décrypté par Jonathan...
Partager cette page » 
 
 
 
Avec : Filip Jordens

Présentation

En écrivant Le sec et l'humide à partir des mémoires du chef de file de la Légion Wallonie, le Waffen-SS Léon Degrelle, c'est la langue du fascisme que l'auteur Jonathan Littell souhaite déchiffrer, voire disséquer. Dans le prolongement des Bienveillantes, premier opus qui puisait dans les recherches engagées de l'auteur franco américain, Guy Cassiers réinterroge ici la figure du « monstre » Degrelle et ausculte la matière sonore du langage nazi qui parvient à séduire les foules, annihiler les identités et inoculer en chacun les pensées d'autrui. À partir d'un constat et...

Production : Toneelhuis

Coproduction : Ircam - Centre Pompidou

© Hervé Véronèse

Grégory Beller (Collaboration artistique) , Camille De Bonhome (Assistant(e) à la mise en scène) , Diederik De Cock (Création son) , Erwin Jans (Dramaturgie) Johan Leysen (Voix off)