Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Dossier K »

:Présentation

Dossier K est un spectacle mettant en scène un homme « ordinaire » qui s’interroge sans cesse de manière concrète pour tenter d’élucider « la sorte de mise en accusation » dont il fait l’objet pense-t-il. K. n’est pas quelqu’un de triste face à un système qu’il ne comprend pas. Non. Au contraire, il cherchera à remettre ces gens à leur place, et pensera même qu’ils sont vraiment incompétents. Au final, il voudra bien porter le fer surtout pour enrayer des méthodes qu’il juge arbitraire afin que cela ne se reproduise pas avec d’autres.


«Dossier K est une variation personnelle et libre du Procès, nourrit des scènes que je considère comme proches de moi. Sommes-nous quand-même dans la tête de K ? Oui. Dans son cerveau labyrinthique et ses couloirs obscurs. Un monde de portes dérobées derrière lesquelles parfois, on entend quelque chose gratter.

Dossier K est un seul en scène. K. un homme « ordinaire » s’interroge sans cesse pour tenter d’élucider « la sorte de mise en accusation » dont il fait l’objet pense-t-il.
K. n’est pas quelqu’un de triste face à un système qu’il ne comprend pas. Non. Au contraire.
Il s’agira de garder toujours à l’esprit une forme de vitalité, une insouciance car K. n’a pas la moindre idée de ce qui lui arrive. Cette inquiétante étrangeté qui envahit petit à petit son univers familier ne lui semble pas alarmant…
J’ai demandé à Laurent Gutmann de m’aider dans ma recherche. Le travail d’écriture et la création son et lumière se poursuivront pendant les répétitions de façon indissociable. »

Pierre-Yves Chapalain

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.