Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Le Nid de cendres »

Le Nid de cendres

mise en scène Simon Falguières

On en parle dans la presse et sur le web

La Croix

Image de la critique de La Croix

lundi 11 juillet 2022

« Le Nid de cendres » : odyssée magique au cœur du théâtre

Par Marie-Valentine Chaudon

Le jeune auteur et metteur en scène Simon Falguières emporte le public avignonnais avec un Nid de cendres hors du temps et magnifique. Une sublime épopée de treize heures dans les archipels du rêve....

Lire l'article sur La Croix

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

lundi 11 juillet 2022

« Le Nid de cendres », une jeunesse ardente face à un monde calciné

Par Fabienne Darge

Epopée d’une durée de treize heures, la pièce écrite et mise en scène par Simon Falguières, présentée à Avignon, est marquée du sceau du conte....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Libération

Image de la critique de Libération

dimanche 10 juillet 2022

«Le Nid de cendres» de Simon Falguières, l’île aux treize heures

Par Elisabeth Franck-Dumas

Aventure de théâtre d’un autre âge, la pièce du jeune metteur en scène réussit l’exploit d’être galvanisante malgré sa folle longueur, grâce à de formidables comédiens et une élégante scénographie....

Lire l'article sur Libération

Les Echos

Image de la critique de Les Echos

dimanche 10 juillet 2022

« Le Nid de cendres » : le fabuleux voyage de Simon Falguières à Avignon

Par Philippe Chevilley

Deuxième événement du Festival d'Avignon après « Le Moine noir » de Serebrennikov, l'épopée de treize heures du jeune auteur, acteur et metteur en scène Simon Falguières est une éclatante réussite. Porté par 17 comédiens semblant sortis d'un livre de contes, un spectacle rêvé, si beau qu'on voudrait qu'il ne se termine jamais....

Lire l'article sur Les Echos

Libération

Image de la critique de Libération

samedi 09 juillet 2022

Simon Falguières, l’utopie en personne

Par Anne Diatkine

Le trentenaire utopiste a écrit et mis en scène l’une des pièces les plus attendues du Festival, «le Nid de cendres». Une épopée féerique de treize heures fait se rencontrer deux mondes disjoints....

Lire l'article sur Libération

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

vendredi 08 juillet 2022

Simon Falguières, l’utopie heureuse d’un enfant du théâtre

Par Fabienne Darge

L’auteur et metteur en scène présentera l’intégrale de sa création, « Le Nid de cendres », une œuvre fleuve à la croisée du conte, de l’épopée fantastique et de la fresque apocalyptique. Un nouveau départ et un aboutissement pour cet enfant de la balle....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

mercredi 27 avril 2022

« Le Nid de cendres », un merveilleux avant-goût d’Avignon

Par Julia Wahl

Les éditions Actes sud publient aujourd'hui Le Nid de cendres. Une pièce de l’auteur-metteur en scène Simon Falguières, qu’il montera cet été à la FabricA dans le cadre du festival d’Avignon... Où comment aller, avant l’heure, à ce rendez-vous des amoureux.ses du théâtre....

Lire l'article sur Toutelaculture

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mercredi 26 mai 2021

"Le Nid de cendres", deux contes épiques

Par Anaïs Heluin

Avec son Nid de Cendres, Simon Falguières nous entraîne dans non pas un, mais dans deux mondes vertigineux. Dans deux contes épiques qui avancent en parallèle pour finir par s’entrelacer. Et les histoires, et le théâtre vécurent heureux et eurent de nombreuses autres histoires....

Lire l'article sur Sceneweb

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

mercredi 30 janvier 2019

Simon Falguières et ses acteurs nous racontent des histoires, c’est magnifique

Par Jean-Pierre Thibaudat

Auteur et metteur en scène de 30 ans, né dans le théâtre, Simon Falguières a écrit « Le Nid des cendres » pour une bande d’amis acteurs de sa génération à l’exception d’un seul. Une épopée échevelée, pleine de réminiscences, à cheval entre une Europe en proie aux désastres et le monde des contes, avec, au mitan, une troupe de comédiens errants. Cinq heures d’amour tout cru dans le lit du théâtre....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)