Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Le Malade imaginaire »

Le Malade imaginaire

+ d'infos sur le texte de  Molière
mise en scène Claude Stratz

On en parle dans la presse et sur le web

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mercredi 20 novembre 2019

La Comédie-Française fête la 500e représentation du Malade imaginaire

Par Stéphane Capron

Le 28 novembre, la Comédie-Française fêtera la 500e représentation du Malade imaginaire dans la mise en scène de Claude Stratz au Théâtre-Sénart et va bientôt battre le record de longévité d’une mise en scène à la Comédie-Française (le précédent était détenu par Le Bourgeois gentilhomme interprété par Louis Seigner dans les années 1950 qui avait atteint 508 représentations)....

Lire l'article sur Sceneweb

lejsd.com

Image de la critique de lejsd.com

jeudi 05 septembre 2019

Le Malade imaginaire version Français

Par Benoît Lagarrigue

Le Malade imaginaire est la dernière pièce de Molière qui fut créée le 10 février 1673. Malade des poumons, il meurt après la quatrième représentation alors qu’il jouait le rôle d’Argan. « Cette pièce, qui commence dans les teintes d’une journée finissante, est une comédie crépusculaire teintée d’amertume et de mélancolie », soulignait Claude Stratz,...

Lire l'article sur lejsd.com

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

lundi 26 août 2019

La mort et l’enterrement de Molière

Par Hadrien Volle

Guillaume Gallienne reprend la route avec ses camarades de la Comédie-Française pour une longue tournée du Malade imaginaire de Molière dans la mise en scène de Claude Stratz. Cette pièce est célèbre, non-seulement pour sa qualité, mais aussi et surtout parce que c’est la dernière que Molière lui-même a incarné. En effet, fatigué et malade des poumons, le soir du 17 février 1673, après la représentation, Molière est emmené chez lui pour vivre ses...

Lire l'article sur Sceneweb

Le Temps

Image de la critique de Le Temps

vendredi 09 mars 2001

La mort aux trousses

Par Alexandre Demidoff

A Paris, l'ex-directeur de la Comédie de Genève explore la part d'ombre de l'ultime comédie de Molière. Et signe un spectacle aussi émouvant que festif,...

Lire l'article sur Le Temps

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)