Accueil de « Le Faiseur de théâtre »

Le Faiseur de théâtre

+ d'infos sur le texte de Thomas Bernhard traduit par Edith Darnaud
mise en scène Christophe Perton

On en parle dans la presse et sur le web

Artistikrezo

Image de la critique de Artistikrezo

dimanche 27 janvier 2019

Le Faiseur de théâtre : André Marcon sublime interprète de Thomas Bernhard

Par Hélène Kuttner

André Marcon, comédien à la présence lumineuse, donne au personnage toute son ambiguïté, odieux et drôle, misogyne et philosophe, méchant et fourbe. D’une exigence folle, d’une fantaisie enfantine, il est l’artiste dans son égocentrisme le plus absolu, dans sa passion la plus brûlante pour l’art, l’éthique de la représentation et la convention de la scène....

Lire l'article sur Artistikrezo

critiquetheatreclau.com

Image de la critique de critiquetheatreclau.com

mercredi 23 janvier 2019

Le faiseur de theatre - Amour ou Haine ?

Par arrazatclau

Thomas Bernhard 1931-1989 nous conte l’histoire de Bruscon comédien d’état. Bruscon doit donner une représentation de sa création à Utzbach dans une auberge villageoise. Utzbach est un petit village perdu au fin fond de la campagne autrichienne. La salle de spectacle est délabrée et poussiéreuse. Les meubles sont vétustes, la crasse règne. Bruscon s’offusque, il est odieux, détestable....

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

mercredi 23 janvier 2019

Un jubilant Faiseur de théâtre

Par Fabienne Pascaud

André Marcon porte magistralement ce verbe hystérique et visionnaire où le dégoût du monde épouse la rage de l’aimer quand même....

Lire l'article sur Télérama.fr

L'Express.fr

Image de la critique de L'Express.fr

mardi 22 janvier 2019

"Le Faiseur de théâtre", une dimension falstaffienne

Par Christophe Barbier

Au théâtre Déjazet, dans une superbe scénographie, crépusculaire, qui reproduit une salle de spectacle miteuse, l'image finale est grandiose. Et André Marcon, dont la présence colossale et le jeu brut sont taillés pour l'univers du dramaturge autrichien, prend une dimension falstaffienne au fur et à mesure que sombre son destin....

Lire l'article sur L'Express.fr

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

mardi 22 janvier 2019

La grande farce de la comédie

Par Gérald Rossi

Pour Le faiseur de théâtre, de Thomas Bernhard, la mise en scène de Christophe Perton transporte dans un bel effet de miroir  la salle du Déjazet sur la scène, et donne à André Marcon un rôle de tyran magnifique.  ...

Lire l'article sur L'Humanité

la gazette du theatre

Image de la critique de la gazette du theatre

vendredi 18 janvier 2019

Machen, oder nicht machen, (Faire, ou ne pas faire)

Par Pascal Olivier

« Quoi ? Ici ? Dans cette atmosphère confinée ? » Telle est la question par laquelle Bruscon introduit la pièce. C’est son «  To be, or not to be ? » à lui. La comparaison peut sembler incongrue, mais s’agissant de Bruscon : dramaturge se situant lui même comme un égal de Shakespeare (entre autres), et comme le « plus grand comédien de tous les temps », elle s’impose. Il va, peut être......

Lire l'article sur la gazette du theatre

L'Officiel du spectacle

Image de la critique de L'Officiel du spectacle

vendredi 18 janvier 2019

"Le Faiseur de théâtre", une tragi-comédie au vitriol

Par Magali Hamard

"André Marcon s’empare avec force et autorité d’un personnage féroce et peu aimable (...) dans une tragi-comédie au vitriol et à l’issue étonnamment émouvante"...

Lire l'article sur L'Officiel du spectacle

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

jeudi 17 janvier 2019

André Marcon, faiseur de théâtre jusqu’au bout des doigts

Par Stéphane Capron

Le théâtre du dramaturge Thomas Bernhard est à ranger désormais sur l’étagère des classiques à côté des pièces de Molière. 30 ans après sa mort, André Marcon interprète en ce moment au Théâtre Déjazet à Paris, Le Faiseur de théâtre avant une tournée en France. Il incarne à merveille le mauvais esprit de l’autrichien....

Lire l'article sur Sceneweb

FIGARO

Image de la critique de FIGARO

jeudi 17 janvier 2019

Grandeurs et misères des comédiens

Par Armelle Héliot

Au Déjazet, André Marcon subjugue dans Le Faiseur de théâtre, de Thomas Bernhard. Drôle, féroce, jubilatoire....

Lire l'article sur FIGARO

Théâtre du blog

Image de la critique de Théâtre du blog

mercredi 16 janvier 2019

Le Faiseur de théâtre - Une surprise

Par Mireille Davidovici

Une surprise : sur la scène, une réplique de la salle du Théâtre Déjazet la prolonge comme en miroir: mêmes rouges fanés, balcon soutenu par des colonnades et vieux tableaux poussiéreux aux murs. Christophe Perton monte à nouveau Thomas  Bernhard un an après la création d’Au but avec Dominique Valadié, et retrouve André Marcon, qu'il avait...

Lire l'article sur Théâtre du blog