Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « La Culture du déchet »

:Note d'intention

Notre planète est pleine et déborde de déchets ; mais aujourdʼhui ce terme désigne aussi des déchets humains, une population en surnombre dʼêtres qui sont rejetés, exclus, qui ne peuvent plus rien faire de leur existence ...

Alors que l'on se préoccupe depuis quelques temps déjà (mais sans prendre les mesures nécessaires) des conséquences sinistres des déchets industriels et domestiques en matière d'équilibre écologique, nous n'avons pas encore pris conscience des effets à long terme de la masse croissante des déchets humains sur l'équilibre politique et social de la coexistence humaine planétaire. Dans une situation aussi neuve que la nôtre, ni lʼexamen de la liste des suspects habituels, ni le recours aux analyses traditionnelles ne permet de comprendre ce qui se passe et qui affecte également, mais de différentes manières, tous les habitants de la planète.
(...)
Il parait plausible que la "modernité capitaliste" (ou le capitalisme moderne) sera étouffée par ses propres déchets, qu'elle ne peut ni assimiler, ni anéantir, ni détoxifier – car de nombreux signaux indiquent une hausse rapide de la toxicité des déchets qui s'accumulent ...

Une analyse dʼune ironie acerbe du sociologue Zygmunt Bauman, pour un théâtre par nécessité en révolte ...

Et en musique !

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.