Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « La Plus précieuse des marchandises »

La Plus précieuse des marchandises

mise en scène Charles Tordjman

:Présentation

Au fin fond d’une forêt épaisse que l’on imagine d’Europe du Nord, éclot sur fond de tragédie une des plus belles histoires dont peut s’enorgueillir l’humanité. Jean-Claude Grumberg, célébré en France comme à l’étranger, pour la beauté de ses textes et son incessant travail de mémoire sur l’horreur qui s’est emparée du monde pendant la Seconde Guerre mondiale, écrit ici un conte, parabole d’Auschwitz, qui dit la mort comme projet industriel, les mirages grimaçants du progrès, la technique comme arme de destruction massive mais aussi l’amour.

Sur le plateau, le fantastique le dispute au réel : machines à coudre, fausse tête de chèvre, piano démantibulé, paillasse… Jouant des codes du conte, Charles Tordjman porte cet immense texte à la scène, modulant avec délicatesse les peurs terrées au fin fond de nos inconscients, dans les recoins de la forêt.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.