Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « La Nuit juste avant les forêts »

La Nuit juste avant les forêts

mise en scène Cyril Desclés

Distribution

Présentation

C’est plein de flotte, ici. Plein de flaques d’eau pour se noyer. Tu sais qu’on se noie comme rien, quand on est môme ? On fait un faux pas, on se casse la gueule, on tombe dedans la tête la première, un peu sonné, et ça y est.
B.-M. Koltès

Comme s’il se noyait dans une flaque d’eau, l’homme qui parle dans La nuit juste avant les forêts adresse un appel désespéré à un interlocuteur imaginaire, fantasmé comme « un ange au milieu de ce bordel », pour pousser un cri de détresse et de révolte avec la naïveté d’un enfant perdu. Dans cette tentative de retenir l’autre par le pouvoir dérisoire de la parole, le langage est une machine à ne pas dire. Car au terme de sa longue phrase infinie, il finit par avouer : « et je ne sais toujours pas comment te le dire ». C’est donc au coeur des mots que se trouve le silence – des mots qui servent plus à cacher qu’à révéler. Avec La Nuit, Koltès a donné un des plus grands textes de solitude contemporaine, mettant en jeu l’exclusion et revendiquant le refus de se fondre dans la masse, tout en manifestant un terrible désir de contact.

Calendrier

Première représentation référencée

Arcueil
Le 30/09/2012
16:00
Anis Gras - Le Lieu de l'Autre

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Arcueil
Le 30/09/2012
16:00
Anis Gras - Le Lieu de l'Autre

Les autres mises en scènes

Image de spectacle La Nuit juste avant les forêts
Image de La Nuit juste avant les forêts
Image de spectacle La Nuit juste avant les forêts
Image de La Nuit juste avant les forêts
Image de spectacle La Nuit juste avant les forêts
Image de La Nuit juste avant les forêts
Image de spectacle La Nuit juste avant les forêts
Image de La Nuit juste avant les forêts
Image de spectacle La Nuit juste avant les forêts
Image de La Nuit juste avant les forêts
Image de spectacle La Nuit juste avant les forêts
Image de La Nuit juste avant les forêts