Accueil de « La Maison des cerfs »

La Maison des cerfs

+ d'infos sur le texte de Jan Lauwers
mise en scène Jan Lauwers

Distribution

Présentation

Le cerf est, depuis dix ans, l’emblème de la troupe de Jan Lauwers. La Maison des cerfs, c’est donc d’abord, littéralement, la Needcompany dont le spectacle nous fait partager la vie en tournée. Un quotidien fait de répétitions, de représentations, mais aussi de tout ce qui traverse un groupe : tensions, amours, disputes, réconciliations, complicités, discussions... Le cerf, c’est également cette bête traquée, gibier apprécié pour sa viande et pour ses bois. On tue des cerfs partout dans le monde, dans le spectacle de Lauwers aussi : un jour, la danseuse Tijen Lawton apprend que son frère, journaliste, vient d’être tué au Kosovo. C’est le point de départ de la représentation : avec cette nouvelle tragique, s’engouffre sur scène la brutalité du monde, la folie du retour des conflits en Europe. Cette violence, si proche, et les interrogations qui l’accompagnent sur la circulation et la mise en spectacle de l’information, bouleversent la troupe qui elle-même donne une pièce sur l’histoire et ses accès de rage. Le cerf est enfin une créature des bois et La Maison des cerfs peut s’entendre comme une sorte de refuge. Une forêt profonde où l’animal mythique s’empare peu à peu des corps et des esprits, où les membres de la Needcompany se transforment en êtres de légendes, où s’imposent des cérémonies étranges de retour à une nature primitive. La Maison des cerfs, c’est donc à la fois une troupe en tournée, la violence d’un monde en représentation et un univers de contes, mais aussi et surtout la somme de ce que Jan Lauwers et la Needcompany savent nous proposer de mieux : ce théâtre du collectif, des petits faits de l’existence, des sentiments partagés, que vient bouleverser l’événement et visiter le fantastique.

Antoine de Baecque

En vidéo

"La Maison des cerfs", extrait vidéo

Dernières critiques

Un fauteuil pour l'orchestre
« The world is not behind you »
Image d'une critique concernant « The world is not behind you »

Par Audren Destin

dimanche 09 mai 2010

Rue du Théâtre
Patchwork de l’imaginaire et du réel
Image d'une critique concernant Patchwork de l’imaginaire et du réel

Par Michel Voiturier

mardi 21 juillet 2009

Calendrier

Première représentation référencée

Essen
Le vendredi 06 mars 2009
PACT Zollverein
Mars 2009
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Nice
Du ven. 03/05/13 au sam. 04/05/13
Théâtre National de Nice
Mai 2013
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Les autres mises en scènes

Image de spectacle Sad face / Happy Face
Image de Sad face / Happy Face

Jan Lauwers

Créé en 2009