Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « La Fiesta »

La Fiesta

Israel Galván (Chorégraphie)

On en parle dans la presse et sur le web

Culturopoing

Image de la critique de Culturopoing

samedi 09 juin 2018

La Fiesta est une formidable catharsis

Par Xavier Prieur

Quelques tables, des chaises fragiles et des estrades basses sont disposées sur la scène. Nous sommes en Andalousie, le soir, la juerga (fête andalouse organisée autour du flamenco) va commencer. Nous attendons. Rien ne se passe. Le décor est très simple. Il n’y a pas grand chose à regarder. Le chanteur Niño de Elche s’installe, crie, crie encore, crie toujours. La Fiesta se met en branle....

Lire l'article sur Culturopoing

DMPVD

Image de la critique de DMPVD

vendredi 08 juin 2018

Israel Galván fait sa fiesta à la Villette

Par Véronique Tran Vinh

 « Je crois que la fête est à la fois l’expression et la nécessité de ma culture. » Dans sa dernière création, qui a fait sensation au dernier festival d’Avigon, Israel Gal…...

Lire l'article sur DMPVD

Inferno

Image de la critique de Inferno

mardi 17 octobre 2017

Ce moment magique où la fête épuisée

Par Marc Roudier

Sur l’immense plateau de la Cour, réduit pour l’occasion à un quadrilatère borduré d’un côté des chaises qui accueilleront la troupe disparate et délurée d’Israel Galván, quelques praticables posés en son centre, et c’est tout. Le décor de « La Fiesta » est dressé : ici, on va évoquer un élément central de la tradition andalouse, cette fête populaire brassant l’ensemble des composantes sociales et culturelles de la terre des ancêtres du chorégraphe,

Lire l'article sur Inferno

Un fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un fauteuil pour l'orchestre

dimanche 23 juillet 2017

Une mythologie commune et une culture partagées

Par Jean Hostache

C’est dans ces moments uniques que l’on comprend intrinsèquement le sens d’un festival comme festivité, fête, joyeux rassemblement d’hommes et de femmes venus au théâtre comme pour célébrer la vie. Ici, avec Israel Galván, la fête est à l’honneur à la Cour d’Honneur. On a néanmoins d’avantage le sentiment d’assister à une fin de soirée....

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre

ThéâToile

Image de la critique de ThéâToile

vendredi 21 juillet 2017

La Fiesta : soirée privée

Par Sonia Bos-Jucquin

Le danseur Israel Galván, artiste associé au Théâtre de la Ville de Paris, a ce que l’on pourrait appeler révolutionné le flamenco. Il a propulsé cet art rigoureux sur la scène internationale......

Lire l'article sur ThéâToile

Artistikrezo

Image de la critique de Artistikrezo

vendredi 21 juillet 2017

La revanche des corps

Par Hélène Kuttner

Dans la cour d’Honneur du Palais des Papes, Israël Galvan fait sa « Fiesta » avec des compères qui semblent s’échapper d’une Tour de Babel, tandis que le metteur en scène flamand Guy Cassiers s’associe à la chorégraphe Maud Le Pladec pour créer Grensgeval (Borderline), un texte sur les migrants de Elfriede Jelinek. A la Fabrica, le Grec Dimitris Papaioannou fait sensation avec « The great Tamer » qui charrie des images en noir et blanc bouleversa...

Lire l'article sur Artistikrezo

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 19 juillet 2017

Avec Israel Galvan, ambiance de fête et gueule de bois

Par Rosita Boisseau

Sur les fesses ! La star flamenca Israel Galvan a démarré son spectacle La Fiesta, littéralement sur le cul. Sa dégringolade dans un boucan d’enfer du haut des gradins de la Cour d’honneur du Palais des papes, dimanche 16 juillet, fleur dans les cheveux et sifflet vert pomme dans la bouche, a illico fait grimper les « potards » de la soirée. Ils ne sont pas redescendus pendant une heure trente....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Profession Spectacle

Image de la critique de Profession Spectacle

mercredi 19 juillet 2017

« La Fiesta » : un long accouchement qui n’aboutit pas…

Par Pauline Angot

La pièce d’Israel Galván exploite des talents indéniables et une quête du flamenco enfouie, riche d’impasses ; elle échoue malheureusement dans son aboutissement, ne parvenant pas à réunir ce qui a été diffracté, à donner corps à l’objet perdu. Elle porte l’aveu d’un art de la danse vaincu et nous laisse un gros vide dans les entrailles. Est-ce là aujourd’hui le rêve d’Avignon ?...

Lire l'article sur Profession Spectacle

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

mardi 18 juillet 2017

Dans la cour, Israel Galván défie la mort

Par Marie-José Sirach

Le chorégraphe andalou a provoqué dans la cour d’Honneur bronca et applaudissements soutenus avec la Fiesta. Un spectacle dépouillé à l’extrême, qui oblige le spectateur à déporter son regard....

Lire l'article sur L'Humanité

Télérama

Image de la critique de Télérama

mardi 18 juillet 2017

“La Fiesta” d'Israel Galvàn déchaîne les passions

Par Emmanuelle Bouchez

Dans un décor minimal, le danseur prend beaucoup de risques dans cette fête nocturne très expérimentale, chaotique, où il joue avec son image de star du flamenco contemporain, loin de là où on l'attendait. Quitte à ne pas plaire à tout le monde....

Lire l'article sur Télérama

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)