A propos de la pièce - La Face cachée de la Lune - Robert Lepage, - mise en scène Robert Lepage, - theatre-contemporain.net

La Face cachée de la Lune

+ d'infos sur le texte de Robert Lepage
mise en scène Robert Lepage

:A propos de la pièce

"Avant que Galilée ne tourne son télescope vers le ciel, on croyait que la lune était un miroir poli dont les sombres cicatrices et contours mystérieux étaient en fait le reflet des montagnes et mers de la Terre. Bien plus tard, au XXe siècle, les Soviétiques envoyèrent une sonde autour de la lune. Quand la sonde rapporta des images de la face cachée de la lune, celle qu'on ne voit jamais de la Terre, l'humanité découvrit avec stupéfaction l'existence d'un côté battu et marqué de la lune, blessé par d'innombrables météores et tempêtes de débris célestes. Pendant plusieurs années, les scientifiques américains parlèrent du côté "défiguré" de la lune. Peut-être bien parce que le relief de la face cachée de la lune porte les noms de cosmonautes, de poètes et d'inventeurs soviétiques."

Sur ces paroles débutent les aventures de Philippe, un homme qui doit faire face à la mort récente de sa mère, à l'éloignement croissant entre lui et le seul membre restant de sa famille, son frère cadet André, et aux enseignements mystérieux que réserve l'univers à ceux qui ont le courage de lever un regard songeur et curieux vers les étoiles. L'espace et le temps comptent moins que la quête de cet homme qui cherche à trouver un sens à l'univers et à sa place dans celui-ci.

La compétition entre Soviétiques et Américains durant la course à l'espace, le programme SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence – la recherche de vie extra-terrestre) et des souvenirs d'enfance et d'adolescence deviennent les repères de ce spectacle solo orienté autour d'une question, fondamentale: "Sommes-nous seuls?". Soutenu par la trame sonore de Laurie Anderson, la face cachée de la lune transporte ses spectateurs vers d'autres mondes, dans une envolée propulsée par la magie théâtrale de Robert Lepage.

la face cachée de la lune, c’est d’abord la confrontation de deux frères secoués par la mort de leur mère.

C’est aussi le voyage du cosmonaute russe Alexei Leonov, confronté à l'immensité sidérale lors de ses premiers pas hors du vaisseau Soyouz. C'est le projet, à la fois délirant et sincère, d'un ascenseur de l'espace qui permettrait aux humains d'aller contempler le vide absolu .

Et c’est enfin le voyage vers l’infini d’un enregistrement vidéo farfelu mais touchant, où le personnage principal dit à d’éventuels extra-terrestres la poésie qui se cache parfois derrière le quotidien de l’homme.

Ce spectacle solo de Robert Lepage a été créé à Québec en mars 2000 et présenté depuis dans une cinquantaine cinq villes sur les continents nord et sud américains, en Asie, Europe, Océanie, Russie et Scandinavie.