theatre-contemporain.net

Accueil de « La Contrebasse »

La Contrebasse

+ d'infos sur le texte de Patrick Süskind
mise en scène Daniel Benoin

Distribution

Présentation

L'instrument le plus grand, le plus gros, le plus grave de tout l'orchestre est aussi le plus puissant, le plus beau, le plus indispensable, dit d'abord le contrebassiste. Mais bientôt l'éloge pompeux de cette encombrante compagne qui occupe toute sa vie laisse transparaître les frustrations et les rancoeurs du musicien et de l'homme. Peu à peu, il la dénigre, il l'insulte, il la maudit, il se révolte, il devient fou. Comme le héros du Parfum, comme celui du Pigeon, le personnage qui monologue incarne une solitude extrême, exemplaire, métaphysique - et dont Patrick Süskind, avec le prodigieux  talent qu'on lui connaît, parvient cette fois à nous faire rire aux larmes.

Dernières critiques

AuBalcon.fr
Un bel air de Contrebasse
Image d'une critique concernant Un bel air de Contrebasse

Par Pierre Chatel

mercredi 05 mars 2014