Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « La Colère du Tigre »

La Colère du Tigre

+ d'infos sur le texte de Philippe Madral
mise en scène Christophe Lidon

:Présentation

Printemps 1923. Après sa longue carrière politique, Clémenceau s’est retiré dans sa modeste maison de pêcheur au bord de l’océan. C’est là, en compagnie de son dernier amour et de sa gouvernante, qu’il reçoit pour quelques jours son ami de longue date, Claude Monet. Au crépuscule de sa vie, l’homme fort de la guerre de 14-18 continue de se battre pour que le peintre achève Les Nymphéas, œuvre monumentale pour laquelle il a obtenu l’aménagement du futur musée de l’Orangerie. Mais Monet se sent devenir aveugle et doute de son travail… Quand Clémenceau, atterré, apprend qu’il a détruit certaines de ses peintures, il pique une colère mémorable – qui donne son titre à cette pièce de Philippe Madral.
Dans la sobriété d’un espace habillé de peintures et de subtiles projections qui évoquent l’art des impressionnistes, Claude Brasseur livre une bouleversante interprétation entre humour et émotion. L’intransigeance et la passion s’expriment dans une langue brillante qui fait de ce huis clos une méditation profonde et touchante sur l’amitié, la morale, l’amour et le sens de la vie.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.