Accueil de « L'Âge bête »

L'Âge bête

+ d'infos sur le texte de Lara Marcou
mise en scène Lara Marcou

:Présentation

Il n’était pas écrit que Jérémie meure alors que deux gendarmes sont à sa poursuite ni que son beau-père veuille le placer dans un centre pour hyperactifs ou qu’il ait pu mourir à cause de l’absence de son père. Il n’était pas même écrit que la pièce s’intitulerait L’Âge bête. Elle s’est d’abord nommée L’Orgueil et a vu le jour en 2016, c’est dire qu’il s’agit d’une œuvre en création permanente. Les matériaux de cette écriture collective furent notamment Dostoïevski, Woody Allen ou Alfred Hitchcock. Et, de proche en proche, des personnages ont surgi avec une intrigue : la mort inexpliquée de Jérémie, l’enquête, le contexte dans lequel l’adolescent a grandi. Tout le travail du Groupe O, jeune compagnie normande, est ainsi une lutte constante pour empêcher la vie de se figer.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.