Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « L'Orage »

L'Orage

mise en scène Denis Podalydès

On en parle dans la presse et sur le web

Revue Frictions

Image de la critique de Revue Frictions

lundi 23 janvier 2023

"L’Orage est un classique ébréché, bizarre, très drôle et très dur"

Par Jean-Pierre Han

Orage donc dans une petite ville du bord de la Volga dont l’omniprésence est soulignée en « toile de fond » par une immense photo du paysagiste Thibaut Cuisset. Au moins les choses sont claires : l’héroïne, Katerina, viendra se jeter dans le fleuve à la fin de la pièce....

Lire l'article sur Revue Frictions

La Croix

Image de la critique de La Croix

dimanche 22 janvier 2023

« L’Orage », la sacrifiée de la Volga

Par Laurence Péan

Denis Podalydès met en scène une pièce de théâtre peu jouée d’Alexandre Ostrovski, servie par des acteurs de haut vol, et mêle à ce drame une dérision bienvenue....

Lire l'article sur La Croix

Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'orchestre

vendredi 20 janvier 2023

Pavor, Paura…Peur

Par Sylvie Boursier

Les bateliers de la Volga ont du plomb dans l’aile, coincés tels des rats entre les eaux du fleuve et la taïga, ils s’en vont de la caisse dans l’air rance qui transpire la peur des autres, de soi-même, du monde tel qu’il va, du temps qu’il fait, de la catastrophe imminente....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

vendredi 20 janvier 2023

Une mouette dans la Volga

Par Marie Sorbier

Le plaisir du spectacle tient sur deux jambes. D’abord la découverte pour beaucoup de ce texte d’Alexandre Ostrovski, grand classique en Russie mais grand oublié en France, qui jongle entre farce et tragédie en distillant ces petits concentrés de philosophie dont seuls les dramaturges russes ont le secret. Grâce soit rendu à l’écrivain – tout......

Lire l'article sur I/O Gazette

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

jeudi 19 janvier 2023

Dénonciation amusée des abus de pouvoir d’êtres frustes et rétrogrades.

Par Véronique Hotte

L'oeuvre d'Alexandre Ostrovski (1823-1886) accorde à ses personnages un regard plutôt sociologique et sensiblement humain, ainsi L'Orage (Groza,1860), non seulement tendu sur la malhonnêteté des…...

Lire l'article sur WebThéâtre

LeFigaro

Image de la critique de LeFigaro

jeudi 19 janvier 2023

L'Orage, éblouissant grondement shakespearien

Par Nathalie Simon

Aux Bouffes du Nord, A Paris, Laurent Mauvignier a adapté en virtuose la pièce d'Alexandre Ostrovski. Denis Podalydès en propose une mise en scène solide et inventive....

Lire l'article sur LeFigaro

Télérama

Image de la critique de Télérama

lundi 16 janvier 2023

Denis Podalydès modernise avec plus ou moins de succès une œuvre tragique

Par Fabienne Pascaud

Le sociétaire de la Comédie-Française s’attaque au drame d’Alexandre Ostrovski, pionnier du Théâtre national populaire russe au XIXe siècle. Dommage que le dispositif d’Éric Ruf ralentisse une pièce qui manque d’action....

Lire l'article sur Télérama

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

lundi 16 janvier 2023

Le sacrifice des femmes dans la Russie du XIXᵉ siècle selon Tourgueniev et Ostrovski

Par Fabienne Darge

« Un mois à la campagne » et « L’Orage », deux œuvres atmosphériques mises en scène respectivement par Clément Hervieu-Léger et Denis Podalydès, sont à découvrir à Paris et en tournée....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Mediapart

Image de la critique de Mediapart

lundi 16 janvier 2023

On rage à « L’Orage » d’Ostrovski dans la mise en scène de Denis Podalydès

Par Jean-Pierre Thibaudat

Le metteur en scène a demandé à l’écrivain Laurent Mauvignier de traduire et d’actualiser « L’Orage », pièce célèbre du Russe Alexandre Ostrovski. Actualiser Ostrovski? Tâche impossible, aurait sans …...

Lire l'article sur Mediapart

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

dimanche 15 janvier 2023

Orage, eaux, désespoir

Par Eric Demey

Un Orage qui offre quelques moments de bravoure d’un jeu haut de gamme, et donne à se plonger dans une ruralité désespérante....

Lire l'article sur Sceneweb

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)