Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « L'Oiseau-lignes »

L'Oiseau-lignes

Chloé Moglia (Direction artistique)


:Des lignes

Lignes de suspension :

Elle(s) relie(ent) terre et ciel en traversant le plateau.C’est une ligne accidentée qui présente des brisures, des failles dans la continuité. Cela offre des vides, des espaces où les appuis se sont dérobés. On ne «saisit»plus.

Lignes graphiques.

Noir sur fond blanc ou blanc sur fond noir. L’oiseau, apparu dans Rhizikon, soudain resurgit. Un oiseau de lignes, qui n’est qu’un vide avec quelques traits. Oiseau Ligne, un presque rien qui s’efface.Il laisse entendre presque l’oiseau lyre, l’oiseau qui finit par chanter le son des moteurs de la déforestation.

Lignes mélodiques, musicales.

Des lignes de chant qui s’élèvent depuis des lignes de paroles, restées, elles plus près du sol. La collaboration avec Marielle Chatain, entamée à l’occasion de La Spire, se poursuit. Nous travaillons comme deux entités en correspondance. Marielle Chatain ne fait pas la musique du spectacle de Chloé Moglia, sauf si cette dernière fait en parallèle le spectacle de la musique de la première. Une autre façon de l’exprimer: L’une pratique le son comme l’autre pratique la suspension. Nous avons en commun d’être également présentes.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.