Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « L'Image »

L'Image

+ d'infos sur le texte de Samuel Beckett
mise en scène Jacques Osinski

On en parle dans la presse et sur le web

Mediapart

Image de la critique de Mediapart

vendredi 14 janvier 2022

Beckett, Lavant, Osinski : on ne change pas une équipe qui gagne

Par Jean-Pierre Thibaudat

Après « Cap au pire » et « La Dernière Bande », le duo Denis Lavant (à la scène) et Jacques Osinski (à la mise en scène) s’attaque à un nouveau sommet beckettien tout en dents de scie et jusqu’ici ......

Lire l'article sur Mediapart

critiquetheatreclau.com

Image de la critique de critiquetheatreclau.com

mercredi 12 janvier 2022

Denis Lavant nous captive

Par Claudine Arrazat

Après Cap au pire et La dernière bande, Jacques Osinski , Denis Lavant et Beckett ne font plus qu’un pour notre grand plaisir. Aujourd’hui nous, ils nous font découvrir L’image suivi de quatre petits textes peu connus Un soir , Au loin, un oiseau et Plafond......

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'orchestre

mercredi 05 janvier 2022

Le temps est suspendu une heure durant

Par Denis Sanglard

Au Lucernaire, au Paradis, la salle la plus haute du lieu, le temps est suspendu une heure durant. Le comédien Denis Lavant et le metteur en scène Jacques Osinski, poursuivant leur étroite et complice collaboration autours des œuvres de Beckett (après Cap au pire et La dernière bande), font entendre quatre textes courts de l’ermite d’Ussy....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

vendredi 28 mai 2021

Denis Lavant dans L'Image de Beckett

Par Vincent Bouquet

À l’Athénée, le metteur en scène et le comédien poursuivent leur compagnonnage fructueux avec l’oeuvre de Samuel Beckett et transforment quatre de ses « petits » textes en jolis joyaux. Il est bien connu que certaines aventures finissent, parfois, en ménage à trois. Débuté en 2017 avec Cap au pire, poursuivi deux ans plus tard avec ...

Lire l'article sur Sceneweb

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)