Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « L'Eveil du printemps »

L'Eveil du printemps

+ d'infos sur le texte de Frank Wedekind traduit par François Regnault
mise en scène Peggy Thomas

:L'Histoire

Wedekind met en scène un groupe d’adolescents – parmi lesquels Wendla, Moritz et Melchior –, en quête d’informations sur la sexualité. On suit, au fil de tableaux courts et variés, la façon dont chacun tente de résoudre la tension entre le désir et la morale. Dans leur environnement, les adultes brillent par leur absence. Wendla connaîtra une relation sexuelle avec Melchior, dont elle tombera enceinte. Elle décèdera à la suite d’un avortement clandestin réalisé à l’instigation de sa mère. Moritz, terriblement angoissé par sa réussite scolaire, se suicidera, abandonné à ses questions existentielles. Melchior sera chassé de l’école puis relégué au pénitencier pour être l’auteur d’un petit traité sur la sexualité – par ailleurs très objectif : « je n’ai consigné ni plus ni moins qu’une réalité qui vous est parfaitement connue », se défend-il devant ses professeurs. La pièce s’achève près de la tombe de Wendla. Le fantôme de Moritz invite Melchior à le rejoindre dans la mort – un prétendu arrière-monde bienheureux. Mais l’intervention d’un « homme masqué » change la donne : celui-ci propose à Melchior d’en finir avec les chimères des adultes et de le suivre sur la voie libre de l’autonomie.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.