Accueil de « L'Effort d'être spectateur »

L'Effort d'être spectateur

+ d'infos sur le texte de Pierre Notte
mise en scène Pierre Notte

:Pistes pédagogiques

« J’accepte et je peux souhaiter que la neige qui tombe sur le plateau ne soit pas de la vraie neige. »
Pierre Notte

Conseillé à partir de la classe de seconde

Durée 1h10

À l’interrogation posée pour savoir si le spectateur effectue un travail, Pierre Notte répond : « Vu tous les efforts qu’il a à fournir pour se tenir là, si mal assis parfois, pour comprendre, imaginer, se laisser aller, au risque de mourir d’ennui, je crois qu’on peut appeler ça un travail. Il paye même souvent pour ça ! ».

Issu d’un texte théorique

Issu d’un texte théorique d’un homme de théâtre, auteur, metteur en scène, compositeur, comédien et pédagogue, L’Effort d’être spectateur rassemble des prises de positions, points de vue, observations -autant de thèses sur l’art difficile de la relation à établir entre la scène et la salle. Il s’agit d’aborder le travail des artistes par le prisme de la rencontre avec le public, mais aussi d’étudier une possible sociologie des spectateurs et de leurs com-portements.

Le rôle du spectateur

Le rôle du spectateur est au cœur de la réflexion de Pierre Notte: c’est au spectateur d’imaginer, de réécrire, de refaire l’histoire et le monde. Le spectateur est avant tout un travailleur de la pensée et de l’imaginaire. Sa présence fidèle, malgré les conditions parfois médiocres de confort, malgré l’absence pos-sible de la fête, tient d’une forme de conviction, de résistance. Quel est le projet du spectateur? Qu’est-il en droit d’exiger de la représentation?

Seul en scène

Seul en scène parmi quelques papiers volants et accessoires, Pierre Notte détourne les codes de la conférence pour entrer dans un acte théâtral réjouissant et ludique, s’appuyant sur de nombreux exemples concrets, citant artistes et philosophes, étayant son propos de digressions complices et reconnaissantes. Il ra-conte son expérience, ses ratages, ses aspirations, ses considérations des métiers du spectacle vivant, autour de l’état et de l’effort d’assister à une représentation.

Critique:

  • Acteur-spectateur,une relation dans le blanc des mots, Jean Caune
  • La position du spectateur aujourd’hui dans la société et dans le théâtre, Collectif, Hors série n°5, Du théâtre
  • Le spectateur en dialogue, Bernard Dort
  • L’assise du théâtre, Marie-Madeleine Mervant-Roux
  • Le plaisir du spectateur de théâtre, Florence Naugrette
  • Lire le théâtre II, l’école du spectateur, Anne Ubersfeld

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.