Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « L'Eden cinéma »

L'Eden cinéma

+ d'infos sur le texte de Marguerite Duras
mise en scène Christine Letailleur

On en parle dans la presse et sur le web

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 12 février 2020

Un double voyage dans la mer de mots de Duras

Par Fabienne Darge

A Strasbourg et à Villeurbanne, Christine Letailleur et Louise Vignaud mettent en scène deux textes de l’écrivaine, « L’Eden Cinéma » et « Agatha », qui évoquent l’inceste et la mère. La mer et la mère, toujours recommencées, comme des vagues inépuisables et changeantes, qui seraient celles de l’écriture de Marguerite Duras. Toute la matrice de l’œuvre est là, avec l’inceste entre frère et sœur, et le colonialisme....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

lundi 10 février 2020

Le bruit des mots de « L’Eden Cinéma » orchestré par Christine Letailleur

Par Jean-Pierre Thibaudat

Ensorcelée par la langue de Marguerite Duras, Christine Letailleur met en scène les mots et les silences de « L’Eden Cinéma », adaptation libre et libérée de son premier roman « Un barrage contre le Pacifique ». Ecoutez, imaginez : « On aurait dit qu’elle ne me connaissait déjà plus. Mais son odeur était là, celle de la plaine »…....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

dimanche 09 février 2020

Christine Letailleur dresse le théâtre contre le Pacifique

Par Anaïs Heluin

Après Hiroshima mon amour en 2009, Christine Letailleur renoue avec l’écriture de Marguerite Duras. Avec la grande Annie Mercier dans le rôle de la mère, sa mise en scène de L’Éden Cinéma nous mène droit dans le Pacifique durassien. Réécriture pour la scène d’Un barrage contre le Pacifique par Marguerite Duras elle-même en 1977, L’Éden...

Lire l'article sur Sceneweb

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

vendredi 07 février 2020

« L'Eden Cinéma » : les fantômes du Pacifique

Par Philippe Chevilley

Dans « L'Eden Cinéma », il y a presque tout Marguerite Duras. Adaptation (par elle-même) de son oeuvre fondatrice de 1950, « Un barrage......

Lire l'article sur lesechos.fr

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)