Accueil de « L'Amour vainqueur »

L'Amour vainqueur

+ d'infos sur le texte de Olivier Py
mise en scène Olivier Py

:Dossier Pièce (dé)montée

Olivier Py a choisi d’adapter un conte des frères Grimm, Demoiselle Maleen. Vouloir entrer dans l’univers du théâtre jeunesse de L’Amour vainqueur, c’est faire découvrir aux jeunes spectateurs différents genres, du conte à l’opérette, et une mise en scène originale qui imbrique savamment mise en espace, mise en musique et mise en voix.

Télécharger le dossier en PDF

Autrice de ce dossier

Marion Chopinet, professeure d’histoire-géographie et de théâtre

Edito

Après La Jeune Fille, le Diable et le Moulin (1994 et 2014), L’Eau de la vie (1999)1et La Vraie Fiancée (2008), et pour la 73e édition du Festival d’Avignon dont il est directeur depuis 2013, Olivier Py a choisi d’adapter un conte des frères Grimm, Demoiselle Maleen.

Cette ouverture au jeune public n’est pas un simple ajout tardif au travail de l’auteur-metteur en scène qu’il est, mais une préoccupation originelle à se tourner vers les questions fondamentales que posent naturellement les enfants, à expérimenter des formes ludiques, avec une langue accessible à tous. Lui-même en dit : « Pour moi, c’est une sorte d’hygiène, de retour à l’essentiel, de tentative pour définir l’essentiel. »

Olivier Py considère ainsi que ses réécritures de contes et leur transposition à la scène constituent la réussite la plus proche de ce que l’on peut appeler le théâtre populaire. À propos de La Jeune Fille, le Diable et le Moulin, il dit : « C’est peut-être ce que j’ai fait de mieux parce que c’est écrit de manière concise avec un scénario de base qui est celui de Grimm qui est toujours très puissant. On y trouve presque toujours une dimension métathéâtrale et l’écriture poétique est raréfiée, au sens chimique du terme, pour donner sa meilleure expression3 ». S’il précise qu’il ne reste rien ou presque du conte originel, Olivier Py en garde néanmoins le canevas dont les thèmes résonnent avec son propre univers d’écriture.

Vouloir entrer dans l’univers du théâtre jeunesse de L’Amour vainqueur, c’est faire découvrir aux jeunes spectateurs différents genres, du conte à l’opérette, et une mise en scène originale qui imbrique savamment mise en espace, mise en musique et mise en voix.

Sommaire

Avant de voir le spectacle

  • Un conte pour « les enfants et les gens intelligents »
  • Une chorégraphie de l’espace
  • Du théâtre chanté

Après la représentation

En cours de rédaction

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.