Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « L'Aigle à deux têtes »

L'Aigle à deux têtes

+ d'infos sur le texte de Jean Cocteau
mise en scène Caroline Rainette

Distribution

Présentation

La jeune reine d’un royaume imaginaire vit dans le souvenir de son époux, le roi Frédéric, victime d’un attentat le matin de leurs noces. Depuis ce jour, triste et solitaire, tournée vers le passé, elle s’est retirée du monde et demeure enfermée dans ses châteaux où elle attend la mort. Celle-ci lui apparaît sous les traits de Stanislas, un jeune poète anarchiste qui fait irruption dans sa chambre pour la tuer. Blessé et poursuivi par la police du royaume, contre toute attente la reine va cacher ce jeune homme, Stanislas, sosie du roi tant aimé.

C'est l'étrange rencontre de deux destins opposés. Stanislas ne tarde pas à succomber au charme de la souveraine et renonce à son attentat. Fascinés l'un par l'autre, ces deux êtres que tout semble séparer se rejoignent par une communauté d'esprit. Un amour fulgurant, intense et insensé submerge les deux protagonistes dans un univers étouffant, où l’un et l’autre trahissent leur cause : elle devient anarchiste, il devient monarchiste. Mais la Cour, avec ses manœuvres secrètes et ses complots, referme son étau sur le couple. Stanislas comprend alors que rien n’est possible entre la reine et lui. Il s’empoisonne pour rendre à la reine sa vocation royale. Mais celle-ci renonce au pouvoir au profit d’un amour absolu en se servant de Stanislas pour recevoir le coup de grâce. Ainsi cette grande passion les mènera à l'accomplissement de leur destin : seule la mort pourra réunir le couple, tel « l'aigle à deux têtes ».

En vidéo

"L'Aigle à deux têtes" de Jean Cocteau - Compagnie Etincelle

Dernières critiques

AgoraVox
Textes rares
Image d'une critique concernant Textes rares

Par Orélien Péréol

mercredi 22 juillet 2015

L'alchimie du verbe
Un plaisir renouvelé sans cesse par la justesse et la beauté de l’ensemble
Image d'une critique concernant Un plaisir renouvelé sans cesse par la justesse et la beauté de l’ensemble

Par Raphael

dimanche 20 juillet 2014

Calendrier

Première représentation référencée

Paris
Le mercredi 13 mars 2013
Le Guichet Montparnasse
Mars 2013
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Avril 2013
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Mai 2013
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Cambrai
Le 07/04/2017
21:
Théâtre de Cambrai