Accueil de « Kiss & Cry »

:Présentation

Une femme, seule sur le quai d’une gare, se demande où vont les gens quand ils disparaissent de notre vie, de notre mémoire. Elle se met à penser à tous ces disparus évanouis dans les brumes de l’existence. Où sont-ils ? S’ouvre alors littéralement le tiroir des souvenirs…

Captation d’images et projection simultanée, ballet chorégraphique conçu pour les mains, Kiss & Cry réussit le pari de révéler l’envers du décor sans en briser la magie. Au contraire, en dévoilant leurs bricolages et secrets de fabrication, les créateurs Michèle Anne De Mey et Jaco Van Dormael insufflent à la représentation une poésie et une fragilité inédites. Sous les yeux des spectateurs, des doigts se transforment en patineurs, quelques gouttes d’eau deviennent un océan, le souffle d’un homme se fait vent furieux.

Miniaturisation, illusions d’optique, orfèvrerie du détail, chansons nostalgiques : l’imaginaire inaugure ici une nouvelle manière de raconter aux frontières des genres. Préparez-vous à recouvrer votre âme d’enfant devant cette œuvre à la maîtrise féérique.

Kiss & Cry est porté par un collectif belge qui bouscule les normes des disciplines artistiques et façonne un spectacle chaque jour différent. À l’origine du groupe, on retrouve Michèle Anne De Mey, chorégraphe notamment de Sinfonia Eroica et 13 Reasons… (to sing), et Jaco Van Dormael, cinéaste encensé pour ses films Toto le héros, Le huitième jour et Mr. Nobody.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.