Accueil de « Kintsugi »

Kintsugi

Serge Teyssot-Gay (Musique), Gaspard Claus (Musique), Kakushin Nishihara (Musique)


:Présentation

Le kintsugi est un art japonais qui vise à sublimer, au moyen d’une laque saupoudrée d’or, la réparation d’un objet brisé.

Kintsugi est aussi la rencontre de trois musiciens dont les horizons hétéroclites se croisent sur la crête d’une histoire japonaise tirée du fond des âges. Comme un objet ancien patiné par les vents et les embruns du temps, Kakushin Nishihara nous raconte L’Épopée de Yoshitsune, seigneur de guerre de l’époque des samouraïs. Cette artiste tokyoïte fait preuve d’une maîtrise inouïe de son art dans sa forme la plus respectueuse d’une tradition rêche, sauvage et précise.

Sa voix et les cinq cordes de son biwa ressuscitent les Yokaïs et les samouraïs d’une époque qui disparaîtra le jour où elle ne sera plus chantée. Kakushin Nishihara interprète les trois mouvements de ce chant avec une solidité d’airain, traversant la tempête dont l’enveloppent Serge Teyssot-Gay à la guitare électrique et Gaspar Claus, au violoncelle.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.