Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Juste la fin du monde »

Juste la fin du monde

+ d'infos sur le texte de Jean-Luc Lagarce
mise en scène François Berreur

:Extrait du premier carnet d’écriture de "Retour à la citadelle"

Pour relativiser ou déplacer la part d’autobiographie de Lagarce dans les personnages de Louis.

La citation de cet extrait me parait tout à fait passionnant dans la perspective d'une lecture "ouverte" de Juste la fin du Monde. Sans nier la part biographique, il s'agit juste de remettre la pièce en perspective dans le contexte de l'œuvre de Jean-Luc Lagarce.

Ce carnet n’est pas daté mais il est clair qu’il s’agit des premières notes concernant Retour à la citadelle. La pièce ayant été achevée en 1984, nous pouvons a priori estimer que l’écriture du texte suivant remonte à 1983.
Un texte tout à fait étonnant puisqu’à l’époque le sida n’existait pas, ou du moins n’était pas identifié.
(F. B.)

1re Partie :

Lui : C’est l’histoire d’un homme à l’origine, c’est l’histoire d’un homme qui veut mourir… ou bien encore, c’est plus probable… c’est l’histoire d’un homme qui croit qu’il va… qu’il va ou qu’il veut… L’histoire d’un homme qui croit qu’il veut mourir… C’est un peu compliqué ? Je ne sais pas… Ou bien encore, c’est la troisième éventualité… Est-ce qu’il n’y a pas systématiquement une troisième éventualité ?… Ou bien encore c’est tout au plus… mais je ne veux pas dire par là que c’est une situation moins respectable… comment dire ? moins digne d’intérêt… Une situation moins à même d’être prise en considération… Ou bien encore… la troisième éventualité… ou bien encore… c’est certainement cela l’unique raison qui guida l’ensemble… Ou bien encore, c’est l’histoire d’un homme qui voudrait bien voir les autres lorsque lui sera mort… C’est un homme qui se raconte une petite histoire où il meurt et il continue toutefois… c’est essentiel ce « toutefois »… et où il continue toutefois de regarder le monde…

(Un temps.)

A la limite… cela aussi est peut-être immédiatement à retenir… A la limite c’est peut-être… ce sera peut-être… lorsqu’il sera mort… ce sera peut-être, pour lui, la première fois où il regardera le Monde… la première fois où il envisage de le contempler… C’est l’histoire d’un homme loin de sa maison, de la ville où il vécut, qui, peu à peu, un soir par exemple, se laisse aller à une petite scène de mélancolie, un de ces petits moments délicats de chute libre. Il se couche sur le dos et il attend.

(…)

Jean-Luc Lagarce

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.