Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « John »

John

+ d'infos sur le texte de Wajdi Mouawad
mise en scène Stanislas Nordey

On en parle dans la presse et sur le web

Le Bruit du off tribune

Image de la critique de Le Bruit du off tribune

mercredi 24 avril 2019

« John», un cri poigant, mais qui a du mal à nous parvenir

Par Marie Velter

Quel mot trouver pour expliquer l’inexplicable, pour hurler son mal, son envie d’en finir quand on est tout juste au début de la vie ? Existe-t-il réellement des mots justes pour cela ? Sujet tabou et difficile à aborder, le suicide adolescent, c’est tout le propos de « John », une des premières pièces de Wajdi Mouawad, écrite en 1997 qui n’a jamais été éditée.

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

mercredi 17 avril 2019

“John”, une pièce glaçante de Wajdi Mouawad sur le suicide d’un adolescent

Par Fabienne Pascaud

L’un des premiers textes du patron du Théâtre de la Colline mis en scène par Stanislas Nordey. Ça pourrait être la chambre de Van Gogh, mais redessinée en noir et blanc par Bernard Buffet. Deux artis­tes qui se sont suicidés… Tel est le ­décor d’une terrible simplicité qu’a imaginé Emmanuel Clolus pour John, un des premiers textes de l’auteur-met­teur en scène...

Lire l'article sur Télérama.fr

La Croix

Image de la critique de La Croix

mercredi 10 avril 2019

Stanislas Nordey, le meilleur et le moins bon

Par Jeanne Ferney

Il s’agit de l’un des tout premiers textes de Wajdi Mouawad, écrit en 1997 et resté inédit. Une terre inexplorée qui ne demandait qu’à être conquise par le directeur du Théâtre national de Strasbourg, grand connaisseur du travail du dramaturge libano-canadien dont il a déjà mis en scène Ciels et Incendies....

Lire l'article sur La Croix

Artistikrezo

Image de la critique de Artistikrezo

mardi 09 avril 2019

John aux Quartiers d’Ivry, souffrances d’un adolescent

Par Emilie Darlier-Bournat

John est le cri de désespoir d’un adolescent d’aujourd’hui. Interprété par Damien Gabriac, il bouleverse le public et le court final de Julie Moreau dans le rôle de la grande sœur illumine par sa présence et son verbe. Le texte a été écrit par Wadji Mouawad en 1997, c’est-à-dire à pas même trente ans. L’auteur, …...

Lire l'article sur Artistikrezo

Culturebox

Image de la critique de Culturebox

mardi 09 avril 2019

"John", Stanislas Nordey donne toute leur charge aux mots de Wajdi Mouawad.

Par Hugues Le Tanneur

Cette mise en scène à la fois juste et sobre d’un texte de jeunesse du dramaturge est portée par l’interprétation impressionnante du comédien Damien Gabriac dans le rôle-titre. Où comment, assis devant une caméra, un adolescent se livre à un exercice profondément dérangeant: énoncer les motifs qui l’ont convaincu de mettre fin à ses jours....

Lire l'article sur Culturebox

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

vendredi 05 avril 2019

“John”, la mort dans l'âme

Par Hervé Pons

Avec ce texte de Wajdi Mouawad écrit en 1997, Stanislas Nordey s’empare d’une autre histoire de la violence : le suicide des adolescents....

Lire l'article sur Les Inrocks

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

lundi 25 mars 2019

Le dernier cri de « John » au TNS

Par Vincent Bouquet

Ce qui frappe d'abord, chez John, c'est son regard, entre la rage et le désespoir, la peur et la détermination. Tantôt braqué vers les cieux,......

Lire l'article sur lesechos.fr

Rue89 Strasbourg

Image de la critique de Rue89 Strasbourg

mercredi 20 mars 2019

John au TNS, le banal suicide de la jeunesse

Par Tristan Kopp

La pièce de théâtre John mise en scène par Stanislas Nordey explore le suicide dans la jeunesse. Elle est jouée au TNS du 18 au 29 mars 2019....

Lire l'article sur Rue89 Strasbourg

Théâtre du blog

Image de la critique de Théâtre du blog

mercredi 20 mars 2019

"John", un spectacle d’une délicatesse extrême

Par Véronique Hotte

Un spectacle d’une délicatesse extrême et d’une audace rare, dont le thème des plus rudes: le suicide des adolescents ne supporte aucune désinvolture. Comment évoquer la douleur de jeunes gens dont la souffrance est indicible, la peine immense des proches parents et de la fratrie confrontés à l’inadmissible?...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Journal La Terrasse.fr

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

jeudi 28 février 2019

2 mises en scène de Stanislas Nordey : Entretien

Par Manuel Piolat-Soleymat

Son actualité est double. Stanislas Nordey crée et interprète Qui a tué mon père*, d’Edouard Louis, au Théâtre national de la Colline. Et présente, au Théâtre national de Strasbourg, sa mise en scène de John, une pièce de jeunesse de Wajdi Mouawad qui sera reprise, en avril, au Théâtre des Quartiers d’Ivry....

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)