Accueil de « Je suis William »

Je suis William

mise en scène Sylvain Scott

On en parle dans la presse et sur le web

Le Devoir

Image de la critique de Le Devoir

mercredi 11 septembre 2019

«Je suis William» : être ou ne pas être

Par Marie Fradette

1577. Du haut de ses 13 ans, William Shakespeare aspire déjà à devenir écrivain, mais il perçoit rapidement que sa soeur jumelle, Margaret, est naturellement beaucoup plus douée que lui pour les mots, la poésie, la littérature. Or, dans cette Angleterre d’hier, les filles n’ont pas le droit à la parole, à la lecture et encore moins à l’écriture. Si elles désobéissent, elles sont accusées de sorcellerie et s’assurent d’un destin tragique.

Lire l'article sur Le Devoir

HuffPost Québec

Image de la critique de HuffPost Québec

vendredi 17 mai 2019

«Je suis William»: une pièce inspirante pour tous les âges

Par Marie-Claire Girard

La pièce couvre plusieurs thèmes, plusieurs sphères: on y parle de Shakespeare, de l'époque élisabéthaine, de la langue et de l'écriture, de l'inspiration issue de la perte, de la douleur, de l'absence et surtout de la condition sociale des femmes.

Lire l'article sur HuffPost Québec

MonTheatre.qc.ca

Image de la critique de MonTheatre.qc.ca

lundi 23 avril 2018

Je suis William - Critique

Par Daphné Bathalon

Le nom et l’œuvre de William Shakespeare sont mondialement connus, mais sa jeunesse, beaucoup moins. En 1578, à l’âge de 13 ans, le jeune William quitte l’école. L’histoire perd ensuite sa trace jusqu’à l’âge adulte. Dans Je suis William sa nouvelle pièce de théâtre musical, le Théâtre Le Clou propose sa version des événements...

Lire l'article sur MonTheatre.qc.ca