Accueil de « Je ne vois que la rage de ceux qui n'ont plus rien »

Je ne vois que la rage de ceux qui n'ont plus rien

mise en scène Bruno Lajara

Distribution

Présentation

Quel est le véritable prix d'une jolie petite robe pas chère fabriquée au Bengladesh pour satisfaire nos pulsions consuméristes ? Celui de la vie !

Des usines désaffectées aux manufactures effondrées. Quatorze ans après avoir créé 501 Blues avec les ouvrières licenciées à la fermeture de l'usine Levi's dans le nord de la France, Bruno Lajara poursuit cette histoire sans fin, qui mène dans les décombres d'une usine au Bengladesh, le Rana Plaza où périrent plus de 1130 ouvrières : La fermeture de Levi’s marquait la fin d’un monde, le départ vers l’autre monde. Le nouveau monde. Un monde où tout était possible pour les grandes puissances marchandes. Un monde où l’on fait travailler des ouvrières pour trente euros...

Lire la suite

Calendrier

Première représentation référencée

Guyancourt
Le 27/11/2015
20:30
La Ferme de Bel Ebat

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Guyancourt
Le 27/11/2015
20:30
La Ferme de Bel Ebat