Accueil de « Et le coeur fume encore »

Et le coeur fume encore

Margaux Eskenazi (Mise en scène)

On en parle dans la presse et sur le web

l'insensé

Image de la critique de l'insensé

mardi 23 juillet 2019

Algérie-France… une partie jamais terminée

Par Yannick Butel

Et le coeur fume encore......

Lire l'article sur l'insensé

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

dimanche 21 juillet 2019

«Et le cœur fume encore», souvenirs de la guerre d’Algérie

Par Anne Diatkine

Invitée dans le off du Festival d’Avignon, la jeune compagnie Nova explore la mémoire des acteurs du conflit avec une énergie et un talent incontestables....

Lire l'article sur Libération.fr

Bulles de Culture

Image de la critique de Bulles de Culture

samedi 20 juillet 2019

« Et le coeur fume encore » : enfin des mots sur les blessures

Par Morgane P

Avec Et le coeur fume encore au Festival OFF d’Avignon 2019, La Compagnie Nova signe une création époustouflante avec pour thème la guerre d’Algérie. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture sur cette pièce coup de coeur....

Lire l'article sur Bulles de Culture

Plus de Off

Image de la critique de Plus de Off

samedi 20 juillet 2019

Fresque fascinante

Par Walter Géhin

Démêler la pelote de la guerre d’Algérie, de ses débuts jusqu’à ses intrications aujourd’hui, apparaît déjà comme un travail dantesque sous la forme d’une recherche académique. Lors, suivre la même intention afin de créer une pièce de théâtre se présente comme une entreprise sinon impossible, du moins requérant d’évoluer dans les eaux du Pommerat s’emparant de la Révolution Française dans Ça ira (1) Fin de Louis....

Lire l'article sur Plus de Off

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mercredi 17 juillet 2019

Et le coeur fume encore d'Alice Carré et Margot Eskenazi

Par Eric Demey

Créé par Alice Carré et Margaux Eskenazi, Et le coeur fume encore raconte autant ce qu’on a longtemps appelé les « événements d’Algérie » que les difficultés à en délivrer des récits. Un spectacle remarquable....

Lire l'article sur Sceneweb