Accueil de « Ivanov »

On en parle dans la presse et sur le web

Mediapart

Image de la critique de Mediapart

lundi 05 octobre 2015

Un Ivanov moderne et humain

Par Dashiell Donello

Nikolaï Alexéevitch Ivanov en cette fin du XIXe siècle ne fait que de se lamenter et clame haut et fort son ennui. Ses velléités, à travailler à la gestion des terres du «zemtsvo*», le laissent immobile dans une société de petits bourgeois ploucs et antisémites. La vacuité, de son oisiveté quotidienne, l’a fait chuter dans la dépression, sans qu’il ne comprenne vraiment pourquoi....

Lire l'article sur Mediapart

Image de la critique de theatreactu

dimanche 04 octobre 2015

Malaise dans la société

Par Jeanne de Bascher

Nouveau défi pour Luc Bondy, directeur du théâtre de l’Odéon, qui se lance dans l’adaptation du célèbre « Ivanov ». Pari réussi pour une pièce sombre et étonnamment moderne. Ivanov n’est pas un personnage littéraire classique, comme peuvent l’être Hamlet, Tartuffe ou Othello. C’est un homme de trop comme disent les Russes. Un être cynique et désabusé, lassé et épuisé par la vie. On aime le détester et on déteste l’aimer. A 35 ans, il a perdu la fougue et l’espoir qui l’animaient autrefois.

Lire l'article sur theatreactu

Image de la critique de regarts

dimanche 04 octobre 2015

La fatigue d'être soi...

Par Frédéric Manzini

Voici donc pour un mois la reprise (seul Yves Jacques ayant remplacé Marcel Bozonnet dans le rôle de Lebedev) de cet Ivanov qui avait tellement séduit aussi bien la critique que le public parisien au début de l’année. Il faut dire qu’il a tout pour lui : une distribution de grande qualité, une scénographie belle et racée, une mise en scène qui dispute l’équilibre à la finesse.

Lire l'article sur regarts

Image de la critique de AuBalcon

dimanche 26 avril 2015

Ivanov, le coup de poignard

Par Piotr Chatel

C’est avec l’impression de mettre un coup de poignard dans le dos d’un vieil ami que j’écris cette critique assez négative sur la pièce de Tchekhov. J’étais vraiment curieux de découvrir son anti-héros bourré de défauts, Ivanov. Mélancolique, névrosé, paresseux, il n’aime plus la vie, ni sa pauvre femme malade. Malheureusement, l’anti-héros du Théâtre de l’Odéon s’est plutôt avéré être un homme effacé, presque transparent, apathique...

Lire l'article sur AuBalcon

Image de la critique de L'Autre Scène®

dimanche 26 avril 2015

Ivanov est Tchekhov....

Par David Rofé-Sarfati

Alors que Platonov est un infatigable velléitaire, Ivanov est un homme malade, usé, fatigué par la dépression. Fonctionnaire et propriétaire dans une lointaine région de la profonde Russie, il fut un jeune homme animé d’un idéal. Mais à 30 ans, il se sent las, plus bon à rien. Autour de lui s’agite et gesticule la société bourgeoise en décrépitude, une société bête, méchante, hypocrite, antisémite et avide de ragots. Sa femme malade va mourir tandis que sa propriété périclite.

Lire l'article sur L'Autre Scène®

Image de la critique de Les Trois Coups

mardi 14 avril 2015

Le venin de l’ennui

Par Lorène de Bonnay

Luc Bondy monte actuellement « Ivanov » d’Anton Tchekhov au Théâtre de l’Odéon, avec sa « muse » Micha Lescot dans le rôle du personnage éponyme : un antihéros moderne brisé, mi-shakespearien, mi-beckettien. La mise en scène est soignée, l’équipe d’artistes hors pair, le spectacle puissant...

Lire l'article sur Les Trois Coups

Image de la critique de Revue-Etudes

lundi 06 avril 2015

Un homme du trop

Par Yvon Le Scanff

Dans cette première pièce créée en 1887, Tchekhov dit avoir inventé un nouveau « type ». Ce n’est pas ou plutôt ce n’est plus le héros mélancolique : « Je meurs de honte à la pensée que moi, un homme sain, fort, je suis devenu une sorte d’Hamlet, de Manfred, un homme de trop… ». Il s’agit davantage d’un homme du trop, à la fois trop exalté et trop exténué, exténué même à force d’exaltation....

Lire l'article sur Revue-Etudes

Image de la critique de M La Scène

mardi 03 mars 2015

Des acteurs organiques

Par Marie-Laure Barbaud

Pièce de jeunesse de Tchekhov, écrite en quelques jours par défi, Ivanov, est une comédie en quatre actes, une comédie noire qui brosse un portrait sans concession d’une société de petits aristocrates et bourgeois provinciaux, hypocrites, antisémites et avides d’argent dans la Russie de la fin du XIXe siècle......

Lire l'article sur M La Scène

Image de la critique de Kritiks

dimanche 01 mars 2015

Au coeur de Tchekhov

Par Sonia Bressler

Sonia Bressler décrypte pour Kritiks la fabuleuse pièce de Tchekhov : Ivanov. La mise en scène est signée Luc Bondy à l'Odéon Théâtre de l'Europe.Il nous place au coeur de l'oeuvre, nous palpitons, vibrons, les mots sont les échos des blessures et des rêves dans un présent continu....

Lire l'article sur Kritiks

Image de la critique de Froggy's Delight

jeudi 12 février 2015

Sous l'éclairage parfaitement maîtrisé d'un maître du genre.

Par Cécile B.B.

Après son "Tartuffe" aux Ateliers Berthier l'an dernier, le milieu théâtral attendait Luc Bondy et sa troupe au détour, et pour cette nouvelle mise en scène on peut dire que le directeur du théâtre national de l'Odéon ne joue pas vraiment la carte de la facilité....

Lire l'article sur Froggy's Delight