Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Introspection »

Introspection

+ d'infos sur le texte de Peter Handke traduit par Jean Sigrid
mise en scène Gwenaël Morin

:La Forme chorale

Le choeur antique

Dans les tragédies de la Grèce antique, le choeur, s'adressant au public par le chant ou la parole, a pour fonction de présenter le contexte de la pièce, de résumer des événements hors-scène et de commenter les actions. Il peut représenter une foule, une assemblée, la population ou bien figurer une entité. Il ne peut pas changer le cours du destin, car c'est l'affaire des Dieux.
Vers – 500 av. J.-C., il pouvait compter cent choreutes. Eschyle réduit leur nombre à douze, mais son rôle dans la tragédie ne fut pas moins important, voire parfois le rôle principal.

Le choeur contemporain

Lorsque la tragédie est absente, il est rare qu'un choeur intervienne dans la dramaturgie de la pièce. On parlera plutôt de polyphonie, de voix chorales, de discours pluriel... Le terme choralité semble ainsi plus juste que celui de choeur.

Introspection exige une parole unifiée puisque son sujet, son coeur, est « Je ». La forme chorale, choisie par Gwenaël Morin, a-t-elle alors pour fonction de faire entendre une parole commune ?

Dans sa mise en scène, le choeur est l'unique personnage et donc protagoniste de la pièce. Mais, au contraire du choeur antique et au-delà de son discours, le choeur contemporain est-il capable d'agir ?

Par définition, un choeur suppose cohérence et harmonie. Mais voici son paradoxe : plus l'accord est recherché, plus les dissonances apparaissent. Et l'on peut entendre ainsi des différences, des diffractions dans le texte.
La parole commune et rassemblée par le sujet « Je » pourrait alors, par la forme chorale, faire entendre aussi bien son unité que sa dispersion ou sa diversité.

Référence : Florence Fix : Le Choeur dans le théâtre contemporain (1970-2000); PU Dijon, 2009, 240 p.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.