Accueil de « Innocence »

Innocence

+ d'infos sur le texte de Dea Loher
mise en scène Sarah Calcine

:Présentation

Tout part de là. Un fait, banal, mais tragique. Ou peut-être deux, ou peut-être mille. Et peut-être l’infini.
La mort d’une noyée sous les yeux de deux étrangers.
Le massacre d’un poète devenu tueur fou.
La rencontre entre un étranger et une danseuse aveugle.
Le mensonge d’une mère orpheline et les lubies d’une autre.
Le suicide d’un jeune médecin.
Un secret qui parcourt les rues et les nuits.
Un président que personne n’écoute plus.
Le nouveau travail d’un laveur de cadavre et la solitude de sa femme Rosa.
Une philosophe qui soliloque au café.
La perte d’un livre.
La découverte d’un sac en plastique avec de l’argent, beaucoup d’argent.
La présence menaçante d’une tour.
Dans l’un de ces villages ordinaires mais hors normes où se dessinent les marges de notre monde, ces événements mettent en jeu des solitudes en prise avec leur existence. Elles essaient d’agir sur leur vie, et d’affronter leurs responsabilités, malgré tout. On parle de la non-fiabilité du monde, de fantômes, d’argent et de Dieu. Et parfois de désir.
“Tous nous aimerions bien être innocents.”

Innocence est une enquête, un cauchemar, une série théâtrale.
Un secret qui parcourt les rues et les nuits sera révélé.
Il sera dévoilé en intégralité lors d’un tournoi de pétanque les premier et dernier jours du festival.
Sinon, déployé en épisodes fragmentés dans Villeréal, il s’agira de combler les manques, de mener sa propre enquête.

Au festival de Villereal :

Épisode 1 / Les lacs de la région aspirent les gens
19h – Horse and Racket :
Une femme s’est noyée dans le lac sous les yeux de deux étrangers.
Le nouveau travail d’un laveur de cadavre, la solitude de sa femme Rosa et les mensonges de sa mère.

Épisode 2 / Les histoires d’amour commencent mal
10h – Station-service :
La rencontre entre l’un des étrangers et une danseuse aveugle. La perte d’un livre. Il pleut des hommes.

Épisode 3 / La tour d’où les gens s’envolent
Minuit – Château d’eau :
Une tour d’où les gens s’envolent. On re-croise une mère orpheline.
Une philosophe au café. On retrouve le livre. Aucune trace de la noyée.

Épisode 4 / Les fantômes nagent en eaux troubles
6h – Parking Intermarché :
Ils reconnaissent la noyée et découvrent la non-fiabilité du monde.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.