Accueil de « Incendies »

Incendies

+ d'infos sur le texte de Wajdi Mouawad
mise en scène Stanislas Nordey

On en parle dans la presse et sur le web

journaldebordduneaccro

Image de la critique de journaldebordduneaccro

lundi 09 mai 2016

C’est la guerre (…) Quelle guerre ? (…)

Par Édith Rappoport

Qui sait, personne ne comprend, les frères tirent sur leurs frères et les pères sur leurs pères et on ne sait plus qui tire sur qui, c’est la guerre ! » Incendies avait été présenté au Théâtre 71 de Malakoff en 2003, dans une mise en scène de son auteur, Stanislas Nordey nouveau directeur du TNS, l’avait monté au Théâtre National de Bretagne en 2007, il vient heureusement de reprendre cette pièce de Wajdi Mouawad, long brulôt terrifiant de plus de 4 heures, surnageant des guerres atroces qui déchirent le Moyen Orient depuis plus de 100 ans.

Lire l'article sur journaldebordduneaccro

Inferno

Image de la critique de Inferno

mardi 29 mai 2012

Pour découvrir ce que nous sommes.

Par camilla pizzichillo

Incendies est une tragédie, comme celles des antiques, miraculeusement écrite par un homme de notre époque: une intrigue incestueuse, fourmillant d’influences littéraires, capable d’hypnotiser le spectateur le plus indiscipliné. Incendies est le second volet d’une tétralogie composée de Littoral, Incendies et Forêts, dont le thème clé est l’origine....

Lire l'article sur Inferno

Théâtre du blog

Image de la critique de Théâtre du blog

dimanche 20 mai 2012

Il nous est difficile d’être d’accord

Par Edith Rappoport et Philippe du Vignal

“Pourquoi as-tu quitté le pays (…) mes parents ne racontent rien”… Sur le grand plateau nu, dans un décor de parois gris-blanc, les neuf personnages qui s’avancent silencieux et se présentent l’un après l’autre....

Lire l'article sur Théâtre du blog

Tatouvu

Image de la critique de Tatouvu

mardi 15 mai 2012

Entretien

Par Manuel Piolat Soleymat

Qu'est-ce qui vous inspire et vous questionne dans le théâtre de Wajdi Mouawad ? J'ai été élevé au biberon par le choc Heiner Müller, par la façon dont se déconstruisaient la narration et les codes habituels du récit théâtral. Cela a structuré mon rapport au théâtre. J'aime la forme de réaction de Wajdi Mouawad, face à trente ou quarante ans d'explosion de la fable....

Lire l'article sur Tatouvu

Théâtrothèque.com

Image de la critique de Théâtrothèque.com

vendredi 11 mai 2012

"La mort n'a pas de paroles, elle détruit."

Par Philippe Delhumeau

L'écriture de Wajdi Mouawad n'est pas sans rappeler les scènes perplexes de Kafka, la métamorphose de l'homme mêlant étroitement l'intime et le conscient. Dans Incendies, la réalité matérialise les souffrances du passé au présent. Des séquelles générées par des années de conflit amputant l'histoire d'un peuple, une saignée dans la mémoire collective, l'errance d'hommes et de femmes marchant sur des chemins balayés de tout souffle d'antériorité,...

Lire l'article sur Théâtrothèque.com

Le Souffleur

Image de la critique de Le Souffleur

jeudi 10 mai 2012

Déployer le tragique.

Par Flavie Bitaud

Les corps liés par le mouvement entrent en ligne sur scène, les uns après les autres. Puis chacun des corps est appelé à représenter un nom, à incarner un personnage de l’intrigue. La fiction devient silhouette, voix et vie. Puis, c’est l’appel du lointain, en un coup de cloche-extincteur....

Lire l'article sur Le Souffleur

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

mardi 08 mai 2012

Quand l'™indicible se fait verbe

Par Christophe Candoni

« Incendies » est le deuxième volet de la Trilogie « Le Sang des promesses » écrite par Wajdi Mouawad. L’auteur a proposé sa propre mise en scène de la pièce, notamment au Festival d’Avignon où il était artiste associé en 2009. La version présentée au Théâtre des Quartiers d’Ivry est celle de Stanislas Nordey. Son geste théâtral et sa direction d’acteurs se distinguent par ce qu’ils ont de plus brut, de plus nu. Les mots y occupent le premier...

Lire l'article sur Toutelaculture

Les Trois Coups

Image de la critique de Les Trois Coups

samedi 01 novembre 2008

Un incendie qui « fait long feu »…

Par Hélène Merlin

La version de Stanislas Nordey n’est peut-être pas le feu de brousse tant attendu : elle passe trop lentement en n’offrant seulement que quelques étincelles et quelques frissons. Bref, pas de quoi sortir les extincteurs !...

Lire l'article sur Les Trois Coups

RFI

Image de la critique de RFI

vendredi 24 octobre 2008

«Amère est la vérité», selon Wajdi Mouawad

Par Elisabeth Bouvet

Un spectacle de 3h20 qui s'apparente à une épopée, une épopée au goût de cendre à travers les décombres de la guerre au Liban, au croisement des deux histoires, la factuelle et l'intime, la grande et la petite....

Lire l'article sur RFI

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 22 octobre 2008

Brûlures de guerre et d'amour

Par Fabienne Darge

Depuis le 8 octobre, Incendies embrase le Théâtre de la Colline, à Paris. La pièce de l'auteur libano-québécois Wajdi Mouawad, qui sera l'artiste associé du prochain Festival d'Avignon, a le souffle de l'odyssée et la saveur du conte. Elle réussit particulièrement à Stanislas Nordey, qui retrouve avec elle un talent de metteur en scène qu'il avait un peu dispersé, ces dernières années....

Lire l'article sur Le Monde.fr