Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Il n'y a pas de Ajar »

Il n'y a pas de Ajar

On en parle dans la presse et sur le web

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mercredi 21 septembre 2022

l n’y a pas de Ajar : plaidoyer contre l’identité

Par Vincent Bouquet

Aux Plateaux Sauvages, Delphine Horvilleur érige le fils fictif d’Emile Ajar en porte-voix de la lutte contre les « obsessions identitaires », mais peine, malgré la performance de la comédienne Johanna Nizard, à ne pas se laisser happer par les amalgames. 3 juillet 1981. Aux commandes d’Apostrophes, Bernard Pivot révèle, sans barguigner, l’une des plus...

Lire l'article sur Sceneweb

Journal La Terrasse

Image de la critique de Journal La Terrasse

mercredi 21 septembre 2022

Un monologue passionnant contre l’identité

Par Agnès Santi

Un texte fort, une interprétation magistrale : inspirées par Romain Gary, Delphine Horvilleur et Johanna Nizard créent leur propre entourloupe littéraire, incisive et hilarante. Sous-titrée "Monologue contre l’identité",  la pièce interroge passionnément.   ...

Lire l'article sur Journal La Terrasse

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)