Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Hapax »

:Extrait du texte

« Essayons de nous demander d’où nous vient le venin honteux dont toute discussion nous abreuve. Nous l’engageons en croyant que son rôle sera d’établir qui a raison et où est la vérité. (…) Résultat : une vraie tour de Babel, un vrai chaos d’idées et de mots, et la vérité finit pas sombrer dans mille palabres.
Est ce la discussion qui sert la vérité, ou la vérité qui sert la discussion ? Assurément, l’une ne va pas sans l’autre, et c’est sans doute au fond de cette ambiguïté que doit se cacher l’insaisissable élément qui est le secret de notre vie et de notre culture.
Un homme qui parle doit néanmoins se rendre compte pourquoi il le fait, et il suffit que nous passions honteusement sous silence cet aspect moins sérieux de la discussion pour qu’aussitôt notre style commence à grimacer, à craquer et s’effondrer, devenant alors la source de toutes hontes qui s’ensuivent.
Il faut savoir nous délecter du verbe. Et si la littérature ose en général parler, ce n’est nullement parcequ’elle est sûre de sa vérité, mais parce qu’elle est sûre de sa volupté.
Si je tiens à vous en parler, c’est que le monde est devenu mortellement, absurdement sérieux; nos vérités, avec lesquelles nous refusons de jouer, s’ennuient trop et se mettent, par esprit de vengeance, à nous ennuyer. »

Journal de Witold Gombrowicz – (in Journal 1953-1969, éditions Gallimard, collection Folio, traduit du Polonais par Allan Kosko, Christophe Jerewski et Dominique Autrand).

Lettre adressée aux membres du Club de Rencontres et Débats de Los Angeles (USA). 1954.

Adaptation pour Hapax de Perrine Mornay.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.