Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Golgota »

Golgota

Bartabas (Conception), Tomás Luis De Victoria (Musique), Andrés Marin (Chorégraphie)

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de Les Trois Coups

dimanche 28 septembre 2014

Un ballet mystique

Par Maud Sérusclat-Natale

Sur plateau de La Filature de Mulhouse, Bartabas s’est invité en compagnie du danseur sévillan Andrés Marín pour un ballet mystique et puissant, presque irréel...

Lire l'article sur Les Trois Coups

Image de la critique de La Revue du Spectacle

lundi 28 avril 2014

Scènes de Passion du Flamenco et du Théâtre

Par Safidin Alouache

Bartabas construit un puzzle artistique où la Danse et le Théâtre s’allient avec humour au couple homme-cheval dans un drapé où la religion est parfois taquinée avec espièglerie. Avec le danseur chorégraphe Andrés Marín, le spectacle décline différentes scènes où la gravité se dispute à la légèreté...

Lire l'article sur La Revue du Spectacle

Image de la critique de Un Fauteuil Pour l'Orchestre

mercredi 23 avril 2014

Refus de tout folklore

Par Denis Sanglard

De nouveau Bartabas délaisse Aubervilliers. Après Le Centaure et l’animal, rencontre entre l’art équestre et le butô, une confrontation réussie avec Kô Morobushi, c’est au flamenco auquel il se confronte. Andrés Marin est l’invité de cette cérémonie, cette messe poétique et sombre. Ils sont d’étranges pénitents cerclés de fraise qui officient ensemble. Rien ne manque, ni l’encens, ni les cloches, ni la croix. Mais point de Dieu en ce lieu......

Lire l'article sur Un Fauteuil Pour l'Orchestre

Image de la critique de Fous de théâtre

mercredi 23 avril 2014

L’envoûtante procession de Bartabas et Andrés Marin…

Par Thomas Baudeau

Au Rond-Point, le fondateur du théâtre équestre Zingaro s’associe à l’un des artistes de flamenco contemporain les plus en vue du moment afin d’offrir au public, au son des chants grégoriens de Tomas Luis de Victoria, compositeur espagnol du XVIème siècle, une succession d’images sur le thème du calvaire. Golgota, colline sur laquelle fut crucifié le Christ. « Golgota« , spectacle sombre évidemment, mais teinté ici et là d’un humour malicieux......

Lire l'article sur Fous de théâtre

Image de la critique de Le grand théâtre du monde

mercredi 23 avril 2014

Bartabas et Andres Martin sur le Golgota

Par Armelle Héliot

Dans la grande salle du Rond-Point, une cérémonie inspirée de la Semaine Sainte de Séville, avec chevaux, danse, motets pour voix seule de Tomas Luis de Victoria. Une épure sobre et radicale. Le moins d'effets possible. Le moins de spectaculaire possible. Loin des féroces et ricanantes cavalcades de Calacas qui vient de triompher plusieurs semaines durant au Mexique, Bartabas donne avec cette pièce sombre, savamment illuminée selon des codes......

Lire l'article sur Le grand théâtre du monde

Image de la critique de Théâtrorama

mardi 22 avril 2014

Aux racines de l’Espagne

Par Moussa Kobzili

Bartabas aime de temps à autre s’éloigner du Fort d’Aubervilliers et des grands spectacles collectifs du Théâtre Zingaro, comme son dernier et magnifique Calacas, pour entrer dans l’univers d’une création plus intime, comme il avait précédemment exploré avec « Le Centaure et l’Animal », partageant la scène avec le danseur japonais de butô Kô Murobushi. Il décide cette fois-ci de nous surprendre en travaillant avec Andrés Marín, l’un des......

Lire l'article sur Théâtrorama

Image de la critique de Théâtre du blog

jeudi 17 avril 2014

Fascinant ballet humain et animal de sculptures vivantes

Par Véronique Hotte

Golgota, un spectacle de Bartabas, chorégraphie et interprétation d’Andrés Marin. Le Golgotha est associé, dans l’imaginaire chrétien, au mont des Oliviers, jardin des supplices et lieu sacré de la crucifixion où Dieu est mort sur la croix après avoir souffert. S’il est un spectacle visuellement infâmant, c’est bien celui de la Passion du Christ torturé entre les deux larrons, scène mythique transfigurée par l’art pictural......

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de la critique de Scène Web

jeudi 17 avril 2014

Recueillement et méditation sur fond de flamenco

Par Stéphane Capron

Le cavalier Bartabas et le danseur Andrès Marin nous invitent à un très beau face à face dans ce Golgota qui en utilise les rituels sacrés de la religion sans tomber dans la dévoterie. Un très beau moment d’émotion....

Lire l'article sur Scène Web

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)