Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Fugaces »

Fugaces

mise en scène Hervé Petit

:Notes sur la scénographie

Une pièce, deux temps, trois espaces

Premier acte
Un intérieur ordinairement plutôt délaissé, au mobilier rare, hétéroclite, indifférent. Une pièce parmi d’autres, plus négligée que d’autres, dans cette grande maison. Ce négligé renvoie d’ailleurs à une certaine aisance. Ce sont les personnages qui réchaufferont le lieu, le réveilleront (on y apporte, y déplace des meubles, on s’y installe).
C’est un espace carrefour, où les circulations sont fluides et ludiques. Il peut être de guingois. La table, objet dramatique du milieu de l’acte, doit tourner, vraiment !
En fin d’acte la maîtresse de maison initie un mouvement d’ouverture sur la nuit installée du dehors et ainsi nous fait glisser vers ce qui va devenir le cadre du deuxième acte.

Deuxième acte
La nuit est tombée. L’espace du 1er acte s’est grand ouvert, suffisamment modifié pour éprouver le changement de lieu du 2. Nous sommes sous les étoiles, proches de la nature (il reste des fragments du 1, un pan de mur intérieur devenant pan coupé extérieur).
Ne pas magnifier, sur-dimensionner ce nouvel espace. Contrarier la tentation d’en faire le lieu emblématique d’une « tragédie sous les étoiles » en lui accordant, certes, sa part de beauté, mais en ancrant les deux personnages dans un univers concret, relatif, sonore (proximité d’une route, d’une ligne de chemin de fer), visuel (les lumières d’une ville ou d’un village proche). Ce concret, paradoxalement, participera à l’étrangeté certaine de la pièce.

Troisième acte
Il se déroule dans le même temps que le 2ème acte dont l’espace peut rester plus ou moins présent (ce qui s’est passé le restera terriblement dans la tête des spectateurs) : par exemple, par transparence (la même vaste couleur de la nuit toujours présente ; des vestiges du 2 laissés sur le plateau du 3 ?). L’intérieur du 3ème acte, pourtant dans l’histoire le même qu’au 1er acte, s’est élargi, dilaté vers l’extérieur.

Caroline Mexme

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.