Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « François, le Saint Jongleur »

François, le Saint Jongleur

mise en scène Claude Mathieu

:Propos de Guillaume Gallienne, interprète

Pour moi, le solo c’est une liberté totale. Je m’inspire beaucoup de la démarche de Dario Fo, proche du théâtre de rue. J’utilise donc une simple table en guise de tréteau. Le solo me semble aussi aller vers ce dépouillement, puisque subsiste ici la parole seule. Débarrassé de la notion de dialogue, de personnage, ce théâtre renoue avec le conte et établit une relation plus directe avec les spectateurs. Ici, je ne suis pas un acteur, je suis un conteur qui véhicule la parole d’un auteur, qui livre un récit au public en le sollicitant constamment.
Je connaissais mal Dario Fo mais j’ai abordé cette langue et cet univers avec beaucoup de gourmandise et une grande joie. Pour ce texte, je suis résolu à me laisser totalement porter par l’écriture de Dario Fo, à ne jamais être dans la recherche d’effets. C’est une œuvre à la fois bavarde, enthousiaste et parfois un peu naïve. Exactement comme moi ! C’est aussi un hymne à la vie, très drôle, une invitation à renouer avec l’enfance.

Guillaume Gallienne

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.