Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « François, le Saint Jongleur »

François, le Saint Jongleur

mise en scène Claude Mathieu

:La pièce

par France Thierard, responsable de la communication du Théâtre du Vieux-Colombier

Voyez un peu comme le monde est étrange : pour se faire écouter des hommes, il faut parler aux oiseaux !

Saint François, le divin jongleur
Dans l’Italie du XIIIe siècle, où l’insolence conduit rapidement au bûcher, François, homme de foi, libre, parcourt l’Ombrie avec ses compagnons de pauvreté.

Sur la route, il restaure les églises, négocie avec le loup, parle aux oiseaux et conte en langue vulgaire les Évangiles. Avec joie et malice, le saint d’Assise saisit les badauds, les amuse, les émeut tout en dénonçant l’argent, le pouvoir, la manipulation et la guerre. François « harangue la foule, il parle avec tout son corps et toute sa voix. L’écouter, c’est assister à un spectacle, à une comédie religieuse. Il a le savoir-faire d’un grand acteur et d’un saint jongleur ». Pour poursuivre ses prédications avec ses frères les pauvres, saint François doit convaincre le pape Innocent des bienfaits de sa communauté.

« Pour moi, le solo c’est une liberté totale. Je m’inspire beaucoup de la démarche de Dario Fo, proche du théâtre de rue. Le solo me semble aussi aller vers ce dépouillement, puisque subsiste ici la parole seule. Débarrassé de la notion de dialogue, ce théâtre renoue avec le conte et établit une relation plus directe avec les spectateurs. Ici, je ne suis pas un acteur, je suis un conteur qui véhicule la parole d’un auteur, qui livre un récit au public en le sollicitant constamment » dit Guillaume Gallienne que Claude Mathieu, sa marraine de théâtre et doyenne de la Troupe, met en scène : « Un texte, un comédien de noir vêtu, une table, un tabouret et un projecteur poursuite, une formidable envie de fouiller, de trouver ce “Tout” à partir de “Rien”, tout cela si proche de notre saint François, père de la pauvreté dans son itinérance qui devenait doucement la nôtre… »

Dario Fo
Écrivain, metteur en scène, mime et acteur du mouvement social, né en 1926 en Lombardie dans une famille ouvrière démocratique et antifasciste, Dario Fo écrit en italien Saint François, le divin jongleur en 1999. L’oeuvre conte l’histoire vraie du saint d’Assise et dénonce, avec verve et ironie, la pensée unique du Moyen Âge. On retrouve dans l’écriture de ce solo irrévérencieux, l’anticonformisme et le courage civique du grand artiste, à l’image du saint, haut en couleur. Reconnu comme l’une des personnalités essentielles sur le plan de la farce moderne, du théâtre politique et populaire, Dario Fo obtient en 1997 le prix Nobel de littérature pour avoir « dans la tradition des bateleurs médiévaux fustigé les pouvoirs et restauré la dignité des humiliés ». Écrivain reconnu mondialement, Dario Fo est régulièrement invité à l’étranger pour jouer ou mettre en scène. En 1991, il dirigea la troupe de la Comédie-Française dans Le Médecin volant et Le Médecin malgré lui de Molière.

Claude Mathieu – Guillaume Gallienne
En 2006, Guillaume Gallienne, créa au Studio-Théâtre Le Divin Jongleur sous la direction de Claude Mathieu, sociétaire de la Comédie-Française. Dans le dépouillement du plateau, en solo, l’acteur sociétaire de la Comédie-Française depuis 2005, est dirigé comme un instrumentiste dans cet hymne à la vie par sa marraine de théâtre. Guillaume Gallienne, tel un fabulatore, dans une liberté totale et avec une extrême gourmandise, incarne le saint et les multiples personnages de cette oeuvre truculente qui renoue aussi avec l’enfance, de celle où l’on parle avec les animaux et où l’on se roule dans le purin avec les pourceaux.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.