Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Fissures »

Fissures

mise en scène Mawusi Agbedjidji
Création à partir des textes Alma de Hala Moughanie, Nuits inachevées de Aristide Tarnagda,

:Présentation

Au rythme du croissant besoin de possession, chaque espace, chaque morceau de terre devient une proie sur laquelle l’homme vient s’agripper.

D’après Alma de Hala Moughanie et Nuits inachevées d’Aristide Tarnagda

La réussite sociale dans de nombreuses sociétés s’illustre par le fait d’avoir des terres, des terrains. Aujourd’hui, ce sont les multinationales qui possèdent les terres, immenses, partout à travers le monde. Des terres qui se partagent, s’arrachent, se troquent, transitent, de possesseur en possesseur. Mais ce ne sont pas simplement des terres qui se fragmentent ; les puissants de ce monde se déchirent des morceaux de cultures, de mémoires et d’histoires qui s’effritent de jour en jour. Des vies s’envolent.

Deux textes portant la même question de l’appropriation des terres entrent en résonance dans Fissures. Ce sont deux paroles qui se provoquent, s’affrontent, chacune avec sa partition et qui fabriquent une nouvelle musique en se rencontrant. Deux paroles qui évoquent la terre, celle que l’on quitte, celle dans laquelle on a cherché à s’enraciner, celle aussi qu’on emporte avec nous pour se replanter un peu plus loin.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.